Comme à l’accoutumée, l’UPR a organisé son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 17 mars 2018, à son siège national, à la Minière. A l’ordre du jour, les violences meurtrières enregistrées ces derniers temps à Conakry lors des manifestations de l’opposition, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

A l’absence du président du parti, Elhadj Bah Ousmane, la rencontre a été présidée par Docteur Mamadou Saidou N’diaye, premier secrétaire aux affaires sociales de l’UPR. Dans son intervention, le président de la séance a véhiculé des messages de paix, de concorde et de fidélité au parti.

A l’intention des militants, Docteur N’diaye a rappelé la position de l’UPR face à l’actualité dominée par les différentes manifestations de l’opposition. Il a exhorté tous les militants et sympathisants de sa formation politique à ne pas participer aux violences.

« Il revient au bureau exécutif, le président du parti en tête, de demander à tous les responsables militants et sympathisants de l’UPR, pour qu’aucune raison, un élément de notre famille n’intègre ces scènes de violence, puisque nous sommes des chefs de famille. Il faut qu’on explique à nos familles, à nos amis et à nos parents qu’il ne sert à rien de semer le désordre. Ça ne profite pas et ça ne fera que créer des situations désagréables. Le parti réitère cette philosophie et cette position. Quelques soient les liens qui vous lient à tel ou tel, si on vous dit d’aller dans la rue, jeter des pierres ou aller allumer le feu, brûler des pneus, dites que la philosophie de l’UPR n’est pas la violence ; mais, c’est le respect des lois de la République », a-t-il exhorté.

Enfin, le premier secrétaire aux affaires sociales de l’UPR a demandé aux militants présents à la rencontre de signaler au parti s’ils ont été victimes de violence lors des mouvements de ces derniers jours afin que les responsables soient au courant.

Alghassimou Yali Bah pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin