Un adolescent de 14 ans a trouvé la mort dans un puits abandonné dans la commune urbaine de Tougué. L’enfant voulait récupérer son téléphone portable qui était tombé dans le trou, lorsqu’il a été asphyxié et a rendu l’âme, a appris un correspondant de Guineematin.com basé à Labé.

C’est le jeudi, 05 avril 2018, que le téléphone portable d’un enfant de 14 ans est tombé dans un puits abandonné, situé à N’dirè, secteur du quartier Tougué 1 dans la commune urbaine de Tougué. L’adolescent décide alors de descendre dans le trou profond pour récupérer son cellulaire. Mais, arrivé au fond du puits, il suffoque et n’arrive pas à remonter. Deux de ses amis qui étaient avec lui ont décidé de descendre dans le puits pour le sauver, mais ces derniers ont failli aussi y laisser leur vie. C’est ce qu’a confié à Guineematin.com le préfet de Tougué, Elhadj Abdourahmane Diallo.

« C’est par surprise qu’on nous a informé que des enfants seraient asphyxiés dans un puits et que l’un d’entre eux est mort. La victime est le fils de M. Issagha Baldé, comptable de l’hôpital préfectoral de Tougué. Selon les informations reçues auprès des rescapés, cet adolescent de 14 ans se serait introduit dans ce puits qui était inutilisable depuis longtemps pour récupérer un téléphone portable. Comme il a duré dans le puits, ses deux autres amis qui étaient aux aguets ont décidé de s’introduire à leur tour dans le puits pour sauver sans doute le jeune. C’est ainsi qu’ils ont été étouffés à leur tour par le gaz», explique le préfet.

Selon Elhadj Abdourahmane Diallo, il a fallu l’intervention de deux autres personnes pour sauver les deux derniers enfants. Ceux-ci ont été sortis du puits dans un état critique et conduits à l’hôpital préfectoral de Tougué. Selon nos informations, leur vie n’est plus en danger.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin