A l’approche du mois de Ramadan de chaque année, les cérémonies de mariage foisonnent dans la commune urbaine de Mamou. Beaucoup attendent ce moment pour se dire ‘’Oui’’ devant Dieu et les hommes. Et, l’année 2018 n’a pas fait exception à cette ‘’règle’’. En deux semaines, trente mariages ont été célébrés devant l’officier d’état civil de la Mairie, a appris un des correspondants de Guineematin.com à Mamou.

Selon madame Ramatoullaye Baldé, l’officier d’état civil à la Mairie de Mamou, du 1er au 14 Mai 2018, trente (30) mariages ont été célébrés à la Mairie de Mamou ; soit une moyenne de deux mariages par jour. « Cette année, il n’y a pas eu trop d’engouements. Depuis le début du mois de Mai, nous n’avons enregistré que 30 mariages, contre 12 pour tout le mois d’Avril », a confié madame Ramatoullaye Baldé, tout en rappelant sans donner de chiffre que « plus de mariages avaient été célébrés l’année dernière ».

Notre source reconnait que plus de 30 mariages ont été célébrés pendant les deux premières semaines du mois de Mai 2018 dans la commune urbaine de Mamou ; mais, précise-t-elle, « tous les mariés ne sont pas passés par la Mairie. Il y a eu des gens qui se sont mariés loin du regard de l’officier d’état civil de la Mairie. Ils sont allés au salon pour se maquiller, ils ont porté des vestes (pour les hommes) et des robes de mariée (pour les filles), ils ont paradé en ville ; mais, ils ne sont jamais arrivés à la mairie pour passer devant l’officier d’état civil », a précisé madame Ramatoullaye Baldé.

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin