L’arrivée du mois de Ramadan influe visiblement sur le comportement des jeunes filles de la ville de Mamou. Le changement général du mode vestimentaire saute aux yeux. Même la manière de se coiffer et de parler a connu plus de sagesse, rapporte Guineematin.com, à travers un de ses correspondants basés à Mamou.

Maimouna Diallo, élève en terminale

Depuis près de dix jours, chacun essaie de se conformer aux principes de l’islam pendant ce mois de pénitence et de pardon. Dans la ville carrefour, avec cette période de Ramadan, les filles musulmanes ont connu une certaine métamorphose de leurs habitudes vestimentaires. Tel est le constat qui se dégage dans les lieux publics : marchés, écoles et dans les rues des quartiers et secteurs de la commune urbaine.

Désormais, il est rare de rencontrer une jeune fille sans foulard ou un voile. Mini-jupes, pantalons serrés, body, et autres ont été rangés dans les armoires au profit des habits plus traditionnels et pus décents à porter. Il en est de même pour les mèches qui ne riment pas avec les conditions des ablutions.

Le phénomène est moins perceptible chez les garçons même si certains ne se séparent plus de leurs caftans ou boubous, avec un chapelet pour joindre l’utile à l’agréable.

Halimatou Barry, installée dans sa boutique, estime que c’est mauvais d’attendre le mois de Ramadan pour pratiquer l’islam conformément aux règles divines. « C’est une bonne chose de voir les filles de se priver de leurs pantalons serrés et autres vêtements sexy lors de la période de jeûne et de dévotion pour se conformer aux principes de l’islam. Il faut que ce changement de mentalité soit continuel même après le mois de Ramadan. Cela diminuera de nombreuses tentations », conseille-t-elle.

Elhadj Ibrahima Telico

Pour sa part, Elhadj Ibrahima Telico Sow, premier imam de la mosquée Oumar BIN Alkhatab de Telico, indique sans ambages que « la spiritualité qui caractérise ce mois béni de Ramadan oblige les musulmanes et musulmans de changer leur train de vie habituel durant toute la période du jeûne, tous veulent être purifiés au moins ».

Mais, doit-on opter pour un mode vestimentaire décent seulement pour le mois de Ramadan ?

That is the question !

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin