Enseignement technique, de la Formation professionnelle et du travail : le ministre Komara promet d’œuvrer au dialogue social

Conformément au décret du samedi, 26 mai 2018, le nommant au poste du ministre de l’Enseignement Technique de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Lansana Komara, a officiellement remplacé Damatang Albert Camara ce vendredi, 1er juin 2018.

A l’occasion de cette cérémonie de passation de pouvoirs qui s’est tenue à l’ENAM, à Coléah, sous la présidence de Sékou Kissing Camara, secrétaire général du Gouvernement, Lansana Komara a déroulé les grands axes de sa politique dont la résolution définitive de la crise qui mine le secteur de l’éducation, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Dans son discours de circonstance, le secrétaire général du Gouvernement a, au nom du Premier ministre, remercié le ministre de l’Enseignement Technique de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, pour les services « loyaux » rendus à la nation. A son remplaçant, Sékou Kissing Camara a transmis un message du Premier ministre : « il me charge de vous dire que votre secteur est un secteur de priorité de son programme d’action du Gouvernement. Vous avez en charge du travail, vous devez l’appuyer dans la promotion du dialogue social, vous avez la question de l’emploi, de la formation professionnelle, un secteur prioritaire du Gouvernement », a-t-il précisé.

Damantang Albert Camara

De son coté, Damantang Albert Camara, ministre sortant de l’Enseignement Technique de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail a remercié le président de la République pour la confiance qu’il a placée en lui en le confiant pendant sept (7) ans et six mois la conduite de ce département stratégique avec en plus la charge de porte-parole du Gouvernement. Pour lui, en prenant la tête de ce ministère, le 30 décembre 2010, sa feuille de route s’inspirait particulièrement des 139 propositions du Chef de l’Etat dont plusieurs lui fixaient pour objectif l’amélioration de l’équité, de l’accès aux formations professionnelles et l’adoption de mesures spécifiques pour accompagner l’insertion professionnelle des guinéens.

Ainsi, au terme du bilan de sa gestion, monsieur Camara a cité entre autre : « l’augmentation de nos capacités et une diversification de nos filières de formation. Voilà ce qui a justifié la construction du complexe professionnelle de Nongo, les CFP de Beyla, de Kerouané et de Kouroussa, la réhabilitation de plusieurs structures existantes, la rénovation et la mise à disposition des équipement au CFP de Matoto, à l’UMS de Kindia, au CFP de Mamou et de Kissidougou », a-t-il entre autres cité.

De son coté, Lansana Komara, le nouveau ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail a rendu hommage à Dieu et remercié aussi le Chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé, pour la confiance placée en sa personne pour diriger ce département. Monsieur Komara a remercié son prédécesseur pour les énormes services rendus à la nation depuis 2011, avant de s’engager à œuvrer dans la poursuite dans l’intérêt du peuple, des reformes utiles à l’accomplissement du service dans le domaine de l’Enseignement Technique, la Formation Professionnelle, l’Emploi et le Travail.

Lansana Komara

« Je voudrai, sur la base de ce qui précède, engager l’ensemble du personnel de ce département, toute catégorie confondue, au travail sans relâche, accompli avec dévouement et professionnalisme pour atteindre les résultats qui nous sont assignés. En effet en venant prendre fonction aujourd’hui, il m’a été signifié par le Chef de l’Etat et le Chef du Gouvernement, que c’est plutôt une obligation de résultat et non pas une obligation de moyens qui nous incombe. Nous sommes donc attendu aux résultats dont la réalisation implique de la part de chacun de nous un don de soi qui doit se faire dans la complémentarité et au nombre des hiérarchies et des valeurs. Cet accompagnement désintéressé, je l’attends fermement de votre part, pour mériter la confiance du Chef de l’Etat en rendant d’utile service au peuple de Guinée », a-t-il dit.

Enfin, le nouveau patron du département de l’Enseignement Technique de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, a dit qu’après sa prise de fonction, va convoquer une rencontre avec tous les cadres de son ministère, en vue de la détermination d’une stratégie complémentaire pour conférer un succès sans précédent à cette mission à lui confiée. « Nous savons tous que depuis un moment, notre pays traverse une crise sociale, nous sommes concernés et interpellés à la fois au premier chef par ces questions. Nous devons, en ce qui nous concerne, nous impliquer davantage et immédiatement à la recherche de solutions idoines pour une véritable sortie de crise et prévenir celle qui pourrait s’annoncer. Il faut rappeler que dès son accession à la magistrature suprême, le professeur Alpha Condé a fait du dialogue social une de ses priorité. En prenant cette option, le Chef de l’Etat a souhaité inviter dorénavant à un dialogue basé sur la confiance mutuelle, la vérité, la préservation de la paix. Nous allons donc nous atteler à renouer ce dialogue pour préserver cette noble tradition instituée par le président de la République », a promis le ministre Lansana Komara.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS