Composition du nouveau Gouvernement : Fodé Oussou remercie Alpha Condé

L’actualité nationale reste dominée par l’entrée en fonction du nouveau Gouvernement nommé il y a une semaine et dirigé par Ibrahima Kassory Fofana. Une actualité qui ne laisse bien évidemment pas l’opposition indifférente. Le sujet était à l’ordre du jour de l’assemblée générale de l’UFDG ce samedi 02 juin 2018.

Le principal parti d’opposition du pays qui dénonce la composition de la nouvelle équipe gouvernementale, se félicite tout de même que cela lui ait permis de récupérer deux sièges à l’Assemblée nationale, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

En l’absence du président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, en séjour dans son village où il a perdu trois membres de sa famille dans un incendie, c’est le vice-président Dr Fodé Oussou Fofana qui a présidé l’assemblée générale du parti ce samedi 02 juin 2018. Au menu de la rencontre, la composition du nouveau Gouvernement guinéen.

Un Gouvernement qui compte dans ses rangs Aboubacar Sylla, président de l’UFC et Mouctar Diallo, président des NFD, qui étaient tous les deux des députés élus sous la bannière de l’UFDG à l’Assemblé nationale et qui avaient pris leurs distances avec le principal parti d’opposition du pays. Leur nomination à des postes ministériels permet donc à l’Union des Forces Démocratiques de Guinée de récupérer les deux sièges qu’ils occupaient. Pour cela, Dr Fodé Oussou Fofana, président du groupe parlementaire des Libéraux-démocrates à l’Assemblée nationale, remercie le président Alpha Condé.

« Moi, je voudrais remercier monsieur Alpha Condé, parce qu’il nous a permis au moins de récupérer deux députés. Quand je dis deux députés, je parle des vrais députés de l’UFDG, qui sont UFDG dans leurs âmes. Je voudrais vous informer que nous avons déjà écrit un courrier au président de l’Assemblée nationale, nous allons installer deux autres députés.

Il s’agit de Dr Souleymane Dieng et de monsieur Mamadou Chérif Diallo qui est le fédéral de l’UFDG en Angola. Maintenant nous avons 37 députés UFDG. Nous avons le projet, nous avons les mêmes ambitions, nous avons le même président, nous votons ensemble, ça c’est un avantage pour nous. Je les félicite, et honnêtement je pense que c’est très bien fait pour l’UFDG, et pour cela, je dis merci à monsieur Alpha Condé », a dit le vice-président de l’UFDG sous les acclamations des militants présents.

Après cette réjouissance, l’opposant a dit ensuite ce qu’il pense de cette nouvelle équipe gouvernementale : « D’abord, il faut dire que c’est un Gouvernement clés à main. C’est quoi un Gouvernement clés à main ? C’est un Gouvernement de monsieur Alpha Condé, fait par monsieur Alpha Condé, pour monsieur Alpha Condé avec un seul objectif à savoir, comment il peut avoir un troisième mandat. Donc, il ne faut pas que les gens disent que c’est un Gouvernement de Kassory, ce n’est pas le Gouvernement de Kassory, Kassory est Premier ministre mais ce n’est pas son Gouvernement, c’est le Gouvernement de monsieur Alpha Condé.

Kassory est connu, je suis convaincu que si on lui demandait de faire un Gouvernement, les 90% des gens qui sont dans ce Gouvernement, il ne peut pas les prendre. Parce que quand tu fais un Gouvernement, tu as un objectif. L’objectif de monsieur Alpha Condé ce n’est pas de sortir le pays de la misère, son objectif c’est de regarder qui peut l’aider, qui peut accepter de parler d’un troisième mandat », soutient-il, dénonçant aussi la sous représentativité des jeunes et des femmes dans le nouveau Gouvernement, mais aussi la création d’un ministère en charge des hydrocarbures. Un poste qui n’a aucun sens aux yeux de l’opposant, parce que la Guinée ne produit pas du pétrole.

Le vice-président de l’UFDG a enfin mis en garde les ministres contre toute tentative de modification constitutionnelle pour permettre au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat en 2020. « Le jour où monsieur Alpha Condé va dire qu’il veut un troisième mandat, ou quelqu’un dans ce Gouvernement aura le courage de dire qu’il veut un troisième mandat, ils vont voir le peuple de Guinée devant eux. Ce n’est pas un parti politique, c’est le peuple de Guinée qui va se soulever », a prévenu le parlementaire.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS