La formation d’un gouvernement de 34 ministres (plus le Secrétaire Général aux Affaires religieuses) avec seulement quatre femmes ne passe pas inaperçue en République de Guinée et même au-delà… Sans doute ayant constaté le déchaînement des guinéennes contre son décret du 26 mai dernier, le président Alpha Condé a déjà présenté ses excuses et promis aux femmes de les nommer très prochainement à des postes importants.

Seulement, cette sortie du chef de l’Etat, le samedi dernier, au siège du parti au pouvoir, n’a toujours pas réussi à calmer les esprits. De nombreuses femmes continuent de dénoncer ce décret considéré par certaines comme misogyne ; elles publient leurs sorties avec le Hashtag #PasSansEllesGN.

Pour sa part, madame Diallo Aminata Bangoura explique, dans la vidéo ci-dessous, pourquoi on doit rejoindre et soutenir ce mouvement #PasSansEllesGN.

Originaire de la Guinée et mariée à un de nos compatriotes, Aminata Bangoura souhaite que tout le monde s’engage pour « donner une ampleur internationale à ce sursaut national » :

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin