L’assemblée générale hebdomadaire du PADES de ce samedi 09 juin 2018 a porté sur l’actualité politique guinéenne. Les responsables du parti des démocrates pour l’espoir ont dénoncé la composition du nouveau Gouvernement et le recyclage des anciens ministres, pour la plupart nommés conseillers à la présidence de la République, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

En l’absence du leader du PADES, Dr Ousmane Kaba, c’est Mohamed Kaba, coordinateur du parti qui a présidé l’assemblée générale de la formation politique de ce samedi 09 juin 2018. Il s’est prononcé notamment sur la composition du nouveau Gouvernement guinéen dirigé par Ibrahima Kassory Fofana. Une équipe qui ne peut pas faire l’affaire de la Guinée, selon Mohamed Kaba.

« Regardez la formation du nouveau gouvernement, qu’est-ce que vous attendez de ce gouvernement ? Rien. Quand le gouvernement est fondé sur une base qui n’est pas objective, qui n’est pas une base progressiste, je pense qu’on ne peut rien attendre de ce gouvernement. Moi en tout cas, je suis convaincu que ce n’est pas ce gouvernement qui va nous sortir du marasme économique », a-t-il indiqué.

Ce responsable du PADES fustige aussi les derniers décrets du président Alpha Condé, nommant plusieurs membres de l’ancien Gouvernement comme ministres conseillers à la présidence de la République. Des décisions qu’il juge inopportunes et pas avantageuses pour le pays : « Les décrets ont commencé de tomber et ça tombe en cascade. Tous les anciens ministres qui ont été débarqués dans le gouvernement Mamadi Youla sont passés par la fenêtre et sont en train de venir dans le gouvernement de la présidence.

A quoi ça sert ? Pourquoi on est obligé de gérer comme ça ? On ne peut pas gérer avec le sentiment, on ne peut pas gérer en voulant satisfaire tout le monde, on ne peut pas gérer en étant laxiste. Voilà il va y avoir beaucoup de blocages, attendez-vous à cela. Parce que le gouvernement qui est dirigé par Dr Kassory Fofana sera très vite confronté à un autre gouvernement qui sera mis en place à la présidence », a laissé entendre Mohamed Kaba.

Le coordinateur du PADES estime que c’est cette mal gouvernance qui empêche les Guinéens de profiter des richesses naturelles que Dieu leur a offerts : « La Guinée est un scandale minier, un scandale agricole. On a toutes les richesses qu’il faut mais le guinéen est pauvre. Pourquoi le guinéen est pauvre quand il toutes les richesses dans sa terre? Même quand vous lancez des grains comme ça vous voyez que ça pousse, si vous vous promenez vous voyez le fer à l’œil nu.

Ces richesses, ce sont des potentiels, en tant que potentiels, ça ne sert pas les populations. C’est la valorisation de ces richesses-là qui doit permettre de créer de la croissance et de créer de la richesse pour les Guinéens. C’est ce qui va permettre aux Guinéens de s’enrichir et de sortir de la pauvreté. Mais pour ça qu’est- ce qu’il faut ? Il faut une bonne gouvernance. Aujourd’hui le problème majeur de la Guinée c’est la mal gouvernance, et ça, on le voit à tous les niveaux », a dénoncé Mohamed Kaba.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin