Fodé Bangoura sur un 3ème mandant pour Alpha Condé : « il n’est pas exclu de prendre la rue »

Après un mois de trêve, le parti de l’Unité et du Progrès (PUP) a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 23 juin 2018. La séance, tenue au siège du parti à la Camayenne, a été dirigée par le président de la formation politique, Elhadj Fodé Bangoura, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Au cours de la rencontre, de nombreux sujets d’actualité ont été abordés : la question du 3ème mandat, la visite du premier ministre, Kassory Fofana, au siège du PUP ou la consultation du parti pour la formation de la nouvelle équipe gouvernementale…

Dans sa communication, le président du parti a rappelé à ses militants que la Constitution guinéenne n’a prévu que deux mandats. Et, dit-il, celui qui modifie la Constitution pour un troisième mandat, le PUP va sortir dans la rue. « Au PUP, il n’est pas exclu de prendre la rue si la Constitution est modifiée pour un 3ème mandat. Et si le PUP sort, il ne s’arrêtera qu’à Sékhoutouréyah », a lancé Fodé Bangoura en Sosso devant des militants fortement mobilisés.

Selon cet ancien bras droit du président Lansana Conté, le PUP a été frustré lors des élections communales. Et, précise-t-il, ce sont ces frustrations qui vont les pousser à prendre la rue. « Il y a trop de frustration. Ce sont ces différentes frustrations qui vont nous pousser à aller dans la rue. Lors des élections communales, la CENI a massacré notre logos. Nos militants ne l’ont pas reconnu. On a protesté, ils ont dit que le tirage est déjà fait. Nous sommes, malgré tout, allé aux élections. Nous avons été volé, triché, et nous sommes en train de constater qu’ils sont entrain de bi-polariser ou de faire la Guinée trois partis alors que les autres sont là. Nous avons coutume de dire qu’un handicapé ne peut pas traire la vache mais, il peut renverser la calebasse de lait. Les conseillers ne sont pas élus, les résultats n’ont pas été les reflets de la volonté de la population. Jusqu’aujourd’hui les conseillers ne siègent pas, cela indique la mal gouvernance », a dénoncé le président du PUP.

Évoquant la visite du premier ministre à son siège, Fodé Bangoura dira qu’un nouveau gouvernement a été formé. « Le premier ministre a fait une tournée, il est venu à notre siège, il nous a demandé de déposer un mémo. Ce memo sera déposé et nous allons le juger aux actes. Nous, on juge les actes car, on n’a pas de problèmes avec la personne de Kassory Fofana. Nous avons des problèmes avec le système », a-t-il lancé.

A la question de savoir si le PUP a été consulté pour être dans la nouvelle équipe gouvernementale du premier ministre Kassory Fofana, Fodé Bangoura répond en ces termes : « Je ne réponds pas à cette question. Parce que je ne suis pas dedans. Ce n’est pas un régime parlementaire, c’est un régime présidentiel. Le président de la République nomme qui il veut, quand il veut. Il révoque qui il veut et quand il le veut. Si j’étais consulté pour être dedans peut être que je serais dedans. Consulter ou pas consulter, nous ne faisons pas partie de l’équipe du premier ministre ».

Pour ce qui est d’une probable dilution du PUP au sein du RPG Arc-en-ciel, à l’image du GPT et du PNR, Elhadj Fodé Bangoura est catégorique. « Personne ne me l’a dit. Et personne n’ose me le dire. Parce que je ne le ferais jamais, car le parti ne m’appartient pas. Je suis le président du parti, je ne suis pas le parti. Le parti appartient à ces femmes et hommes qui sont ici et ceux qui ne sont pas là. Je ne serais pas le premier à diluer ce parti dans un autre. Le PUP ne sera jamais dilué dans un autre parti. Il reste le PUP. Il est là pour conquérir le pouvoir », a martelé Fodé Bangoura.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/654 416 922

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS