Yamati Tokpa Donzo

Le candidat du Bloc Libéral à la mairie de Guéasso (sous-préfecture de Lola) ne reconnaît toujours pas l’élection de son adversaire du RPG Arc-en-ciel, Ibrahima Diawaty Doré à la tête de la mairie de la localité. Yamati Tokpa Donzo persiste et signe qu’il est le maire de la commune rurale de Guéasso pour les cinq prochaines années. Il l’a dit à l’envoyé spécial de Guineematin.com dans la matinée de ce lundi, 22 octobre 2018.

Alors que le nouveau maire de Guéasso a été officiellement installé dans ses fonctions, la tension reste toujours palpable dans cette commune rurale de Lola. Les responsables et militants du Bloc Libéral ne reconnaissent pas le maire élu. Ils dénoncent le non-respect de l’accord politique du 08 août 2018 qui prévoyait la désignation du maire de la localité par le parti dirigé par Dr Faya Millimono. Et selon le candidat du BL, Yamati Tokpa Donzo, c’est lui le vrai maire de Guéasso.

« Je suis le maire de la commune rurale de Guéasso pour les cinq prochaines années. Ibrahima Diawaty Doré est en train de faire la fête mais il n’est pas le maire. Il a même invité les gens pour venir fêter avec lui parce qu’il est élu maire. Mais, jusqu’à preuve du contraire, je suis le maire de Guéasso et personne ne pourra nous empêcher », a dit l’opposant.

On se rappelle que l’élection d’Ibrahima Diawaty Doré à la tête de la mairie de Guéasso avait été suivie de violences ayant fait de nombreux blessés et des dégâts matériels importants. Et, les risques d’affrontement entre les partisans du RPG Arc-en-ciel et du Bloc Libéral restent très élevés.

Le leader local du BL accuse son adversaire d’avoir donné des instructions à ses militants de s’en prendre aux sien. « Le vendredi passé, après la prière de 14 heures, monsieur Diawaty Doré a instruit ses hommes de tabasser à mort les militants du BL qui seront arrêtés ensemble. Donc, nos hommes sont menacés de mort », soutient-il.

De nouvelles violences sont à craindre donc dans cette commune rurale relevant de la préfecture de Lola.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin