Dans le cadre de sa tournée de prise de contact avec les populations à la base, le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana était l’hôte des populations de Boké, ce vendredi, 26 octobre 2018. Après avoir bénéficié d’un accueil chaleureux, l’occupant du palais de la Colombe a promis de faire profiter aux populations du Kakandé des immenses potentialités économiques de la région, rapporte Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Arrivé peu avant 11 heures à Boké, le Premier ministre et la délégation ministérielle qui l’accompagne se sont rendus chez les sages pour les salutations d’usage, avant de rallier la place des martyrs, noire de monde.

Jean Béavogui

Dans son discours, Jean Béavogui, secrétaire général des collectivités décentralisées, a dit sa joie de prendre la parole au nom du préfet, en convalescence au Maroc. Après avoir présenté la situation géographique de la préfecture, monsieur Béavogui a dit que six sociétés minières sont en exploitation dans la région, d’où son érection récemment en zone économique spéciale par le président Alpha Condé. Le secrétaire général a saisi l’occasion pour attirer l’attention de Kassory Fofana sur un certain nombre de préoccupations des citoyens de Boké.

« Les braves populations, par ma voix, attirent votre haute attention au tour d’un certain nombre de préoccupations à savoir, l’achèvement des infrastructures, dont les réalisations ont été entamées lors du 54ème anniversaire de notre indépendance à Boké : le siège de la gendarmerie mobile de Boké, le lycée d’excellence, la clôture du bloc administratif du gouvernorat de Boké, la clôture des cases présidentielles, le bloc de la trésorerie régionale. Nous avons également les problèmes liés à la desserte en courant électrique et en eau potable pour la commune urbaine de Boké », a énuméré Jean Béavogui.

Prenant la parole, le Premier ministre s’est réjoui de l’accueil chaleureux et de la forte mobilisation des populations de Boké. Selon Ibrahima Kassory Fofana, la région de Boké tient à cœur le président de la République, « parce qu’il a vu ses premiers jours ici. Mais, c’est aussi un accroissement de raisons : Boké est le poumon économique de la Guinée, Boké regorge du tiers des réserves mondiales de bauxite, 25 milliards de tonnes sur les 75 milliards estimés dans le monde. Le gouvernement est à votre écoute pour mieux comprendre ce qui se passe. Pourquoi, malgré la clarté des interventions du professeur Alpha Condé, malgré les interventions du gouvernement pour tenir compte des préoccupations des populations, pourquoi jusque-là le progrès tarde à venir à Boké ? Pourquoi la jeunesse de Boké croupit dans le chômage ? Pourquoi la sous-traitance a du mal à faire son chemin ? ».

Devant cet état de fait, Ibrahima Kassory Fofana a tenu à s’adresser aux compagnies minières évoluant sur le terrain. « C’est pour cela que mon message s’adresse à nos partenaires des sociétés minières. Le contenu local est un axe majeur du partenariat pour celles des sociétés qui veulent, dans la durée, entretenir un partenariat saint avec le gouvernement guinéen. Nous voulons que le travail né de l’exploitation minière profite en premier lieu aux natifs des régions minières. Nous voulons que vous participiez à la formation, au perfectionnement de la jeunesse ».

En outre, le premier ministre s’est exprimé sur le calme qui a prévalu pendant l’installation du conseil communal de Boké. « Je félicite Boké pour avoir réussi à faire l’élection de l’exécutif communal. Je plébiscite de passage le maire élu, mon très cher frère. La contribution au fonds de développement économique, définie pour Boké à l’instar des autres régions minières, cette contribution sera mise à la disposition des élus locaux dans la transparence pour tenir compte de vos préoccupations et investir dans l’amélioration de vos conditions de vie et du cadre de travail des populations de Boké ».

Pour finir, Ibrahima Kassory Fofana a promis une rencontre, en fin d’année, entre tous les élus locaux de la toute la Guinée et le président Alpha Condé. « Le président de la République me charge de vous dire, qu’après avoir ramené la Guinée à la stabilité économique, après avoir réglé le problème de notre endettement extérieur, il a chargé le gouvernement Kassory de s’occuper des préoccupations élémentaires des citoyens. A ce titre, dès la fin de l’année, les élus locaux de toute la République, les exécutifs communaux de toute la République, seront invités par le président de la République pour présenter le Plan de Développement Local qu’il a pour la Guinée, qu’il a pour les collectivités locales », a-t-il annoncé.

De Boké, Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin