Près d’une semaine après l’embuscade montée contre son cortège lors de la marche de l’opposition, le mardi dernier, le domicile du chef de file de l’opposition continue d’enregistrer les visites des personnalités et associations politiques, sociales et culturelles.

Dans la matinée de ce lundi, 29 octobre 2018, c’est une importante délégation des imams du Fouta (conduite par le Khalife général, Elhadj Bano Bah et le grand imam de Labé, Elhadj Thierno Mouhamadoul Badrou Bah) qui est venue à la rencontre du chef de file de l’opposition guinéenne pour apporter leur soutien moral à Elhadj Cellou Dalein Diallo, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

C’est en présence de plusieurs députés de l’UFDG et des cadres du parti que le chef de file de l’opposition guinéenne a reçu la délégation qui a été introduite par Elhadj Mamadou Kolon Barry, premier responsable de la ligue islamique dans la région de Mamou.

Après les souhaits de bienvenue et la présentation des membres de la délégation, suivie de ceux qui sont aux côtés du président de l’UFDG, le secrétaire général de la ligue islamique régionale de Mamou a d’abord précisé que leur déplacement est apolitique. « Si nous sommes là aujourd’hui, c’est pour apporter notre soutien à un fils du pays et non à un leader de notre ethnie. Si cela s’était passé dans un autre endroit, avec un autre fils du pays, on allait envoyer la même délégation pour aller saluer et s’informer sur ce qui s’est passé parce que la Guinée est une famille », a introduit Elhadj Mamadou Kolon Barry.

Elhadj Thierno Mouhamadoul Bardou Bah

Au nom des sages du Fouta, le grand imam de Labé, Elhadj Thierno Mouhamadoul Bardou Bah a remercié Dieu d’avoir sauvé les occupants de la voiture du chef de file de l’opposition guinéenne, tout en rappelant que dans le cadre du même déplacement, la délégation avait fait escale à Kindia pour rencontrer l’imam Elhadj Mamoudou Camara avec qui ils ont échangé sur la situation de cette ville. « Nous lui avons rappelé ce que nos parents, notamment feu Elhadj Thierno Abdourahmane Bah, grand imam de Labé, avait dit concernant la nécessité de préserver les liens séculaires entre les citoyens guinéens. Il (l’imam de Kindia : ndlr) nous a remercié pour le déplacement et nous a promis, qu’il nous répondra à travers ses actes», a-t-il dit.

Le grand imam de Labé a ensuite informé que la même délégation compte rencontrer le Président de la République, Alpha Condé, à défaut, certains de ses proches pour un échange sur la situation sociopolitique de notre pays. « Nous ne nous appuyons ni sur un parti politique, encore moins sur une communauté, ce qui nous intéresse, c’est la Guinée et les guinéens. Nous comptons faire notre devoir, celui d’apaiser les cœurs et montrer que nous sommes tous les mêmes », a dit Elhadj Thierno Mouhamadoul Badrou Bah.

Elhadj Cellou Dalein Diallo

Dans son discours réponse, le Président de l’UFDG a remercié ses hôtes avant de revenir sur la genèse du conflit politique entre son parti et le RPG arc-en-ciel, au pouvoir. « C’est un conflit purement politique qu’ils tentent de ramener en un conflit ethnique pour opposer les uns et les autres. Nous n’avons pas accepté et nous n’accepterons pas. Tous les guinéens sont égaux partout où ils se trouvent sur le territoire national. Il n’y a aucun problème entre peulh et soussou. Le pouvoir veut opposer les ethnies parce que c’est ce qui l’arrange», a insisté le leader de l’UFDG qui tient au respect des lois de la République et des accords politiques qui, dit-il, est le fondement de toute paix dans notre pays.

A suivre !

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin