Il y a eu une forte mobilisation hier jeudi, 1er novembre 2018 au camp Béhanzin de N’zérékoré à l’occasion de la célébration du 60ème anniversaire de la création de l’armée guinéenne. Une fête célébrée dans la joie et la ferveur, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

Officiers et hommes de rangs, autorités administratives et administratives et communales, représentants d’institutions nationales et internationales, épouses de militaires et paramilitaires ainsi de nombreux habitants de la ville de N’zérékoré ont pris part à cette cérémonie. Cérémonie organisée au camp Béhanzin de N’zérékoré et qui s’est déroulée dans une grande ferveur. L’occasion pour le commandant de la 4ème région militaire du pays, le colonel Ibrahima Finado Camara, de magnifier le courage, la bravoure et le patriotisme de leurs devanciers.

« 1er novembre 1958-1er novembre 2018, voilà 60 années que nos glorieux devanciers civils et militaires, après avoir arraché l’indépendance nationale le 02 octobre 1958, ont pris la décision historique de doter la jeune République de Guinée d’une armée nationale. A sa création, cette armée ne pouvait reposer que sur le cœur et la détermination des soldats patriotes guinéens qui ont quitté l’armée française pour répondre à l’appel de la patrie. Ils ont préféré abandonner tous les privilèges et avantages proposés par la métropole pour venir se mettre à la disposition de leur pays », a rappelé le colonel Camara.

Poursuivant, l’officier a indiqué que « les forces de défense et de sécurité de la région forestière, par ma voix, réaffirment leurs soutien et leur adhésion inconditionnels, sans faille, aux nobles idéaux de paix, de réconciliation nationale, et de développement socioéconomique de son excellence le Professeur Alpha condé, commandant en chef des forces armées guinéennes, sur qui, le peuple de Guinée compte pour un avenir radieux ».

Présent à cette cérémonie, le colonel Alphonse Pépé Lamah, secrétaire général des militaires retraités et anciens combattants de la région forestière, s’est dit satisfait de voir des gens qu’ils ont formés, diriger aujourd’hui avec professionnalisme les forces armées guinéennes. Il en a profité pour interpeller les jeunes soldats à avoir un comportement responsable. « Aujourd’hui, nous sommes fiers d’être à la retraite, parce que tous les colonels que vous voyez aujourd’hui, à commencer au chef d’état-major général des armés en passant par le commandant de la 4ème région militaire, le colonel Finado sont tous passés dans nos mains, c’est nous qui les avons formés. Aujourd’hui, ils font la fierté de l’armée Guinéenne.

J’interpelle la conscience des jeunes soldats guinéens qui se livrent aux stupéfiants, il faut éviter les stupéfiants. Nous, à notre temps, on ne connaissait ni la cigarette, ni la drogue, ni l’alcool. On connaissait que l’injection, c’est-à-dire le TAB. Et si par erreur, tu prends les stupéfiants et on te donne à la fin l’injection, quand on part pour les exercices, tu ne pourras pas supporter la douleur. Et on était suivi de près par le feu président Sékou Touré. Donc, je demande au président de la République et son gouvernement, à continuer à construire des casernes militaires pour loger les forces de défense et de sécurité et à suivre le mouvement de l’armée », a-t-il dit.

Présidant cette cérémonie, le gouverneur de N’zérékoré, Elhadj Sébastien Tounkara, a rendu un aussi vibrant hommage aux précurseurs de l’armée guinéenne et à tous ceux qui ont suivi leurs traces jusqu’à nos jours : « En ce jour de célébration du soixantième anniversaire de l’armée guinéenne, le peuple de Guinée se doit de saluer ces hommes qui ont consenti, d’immenses sacrifices en choisissant le retour au pays natal pour le servir.

Officiers, sous-officiers et hommes de rangs, je voudrais, au nom du chef de l’État, Professeur Alpha Condé, vous réaffirmer que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour assurer aux forces de défense et de sécurité, au fur et à mesure que les moyens nous permettrons, les conditions de vie appropriées à l’accomplissement effectif de leur mission au service de la nation », a-t-il dit.

Cette cérémonie a été marquée aussi par des défilés militaires et paramilitaires, des démonstrations des forces de défense et sécurité, la parade militaire et un match de football.

De N’zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour guineematin.com

Tel:+224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin