Comme annoncé précédemment, les installations de la Société GUITER, situées à Kissinkoro, dans la sous-préfecture de Banankoro, relevant de Kérouané, ont été attaquées ce mercredi. Les populations accusent la société d’être à l’origine de la fermeture d’une mine de sable sur les lieux. Une information démentie par un des responsables de GUITER, joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com dans la soirée de ce 14 novembre 2018.

Selon Mohamed Lamine Condé, chargé des relations communautaires de la société GUITER, « les populations sont allées s’attaquer à nos installations ce mercredi encore. C’est la deuxième fois qu’on est victime d’attaque à moins d’un mois. Aujourd’hui, ils ont quitté le centre de Banankoro pour aller jusqu’à Kissinkoro, à plus de 10 kilomètres, pour s’attaquer à notre base. Ils agressé les agents qui étaient là en incendiant les engins. Ils ont également saccagé des engins lourds et légers. Ils ont cassé des grues, quatre camions. Les trois bâtiments ont été mis à sac. ».

A la question de savoir les raisons d’un tel déchaînement de violence, monsieur Condé dit que ne pas en savoir grand chose. « Mais, il y a du sable que les gens exploitent sur notre site. On ne s’est pas mêlé à ça. Il semble que ça pollue les cours d’eau. Si non, on a vraiment fait beaucoup de réalisations pour les communautés. On a construit un centre de santé, une mosquée, une maison de jeunes, on a refait d’autres infrastructures pour les villages environnants. Personne ne s’était, par le passé, occupé du développement local. On ne comprend pas », lance-t-il.

Interrogé sur les responsables de ces actes, Mohamed Lamine Condé qu’ils sont connus. « C’est la deuxième fois que nous sommes attaqués. Il y avait eu une première plainte à la gendarmerie mais qui n’a pas prospéré. Les autorités n’ont pas agi. La brigade gendarmerie qui est là-bas connait les noms de tous les gens impliqués dans cette attaque. C’est eux qui poussent les femmes », accuse-t-il.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin