Après s’être plaint de maux de tête, Amadou Tidiane Diallo, âgé de 7 ans et ayant la nationalité américaine, est décédé à Labé, le dimanche dernier, 25 novembre 2018. Mais, jusqu’à ce mardi soir, l’enterrement n’a toujours pas eu lieu, provoquant toutes sortes de commentaires dans la cité, rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Quarante huit heures après le décès de Tidiane, son corps est toujours gardé à la morgue de l’hôpital régional de Labé. Ce retard suscite actuellement assez de débats dans la ville, surtout au quartier Daka où le défunt faisait des études coraniques.

Selon des informations reçues auprès de la famille, Amadou Tidiane est né aux Etats Unis d’Amérique et possède la nationalité américaine. Ses parents se sont installés dans ce pays depuis des années et y résident jusqu’à présent. C’est en cette année 2018 qu’il a été envoyé par ses parents à Labé pour suivre des études coraniques.

Des sources poches de la famille ont confié à Guineematin.com que « c’est après avoir fini de prendre le repas habituel avec ses autres amis du foyer coranique, que Tidiane Diallo s’est plaint de maux de tête. Admis à l’hôpital régional de Labé, Amadou Tidiane Diallo rendra l’âme après. Son corps a été remis à sa famille pour procéder à l’inhumation. C’est en ce moment que la famille du défunt aurait reçu des instructions fermes venant de l’ambassade des États-Unis d’Amérique, de ne pas l’enterrer jusqu’à ce qu’une autopsie soit faite pour s’enquérir des conditions dans lesquelles il est décédé. Et, la famille a aussitôt obtempéré et a retourné le corps à la morgue de l’hôpital ».

Interrogé sur cet état de fait, le directeur de l’hôpital régional de Labé a confirmé le dépôt du corps d’Amadou Tidiane Diallo à la morgue depuis dimanche dernier. Selon Dr Ataoullaye Sall, « le corps est effectivement ici. Mais, la version qui a été donnée à notre service, c’est de conserver le corps jusqu’à ce que le père de la victime soit là pour assister à l’enterrement. Qu’ils viendront chercher le corps ce mercredi (28 novembre 2018, ndlr). C’est ce que l’oncle de l’enfant nous a dit. Il n’a pas été question d’une autopsie et on ne nous a pas parlé d’une quelconque institution à notre service. S’il y a quelque chose derrière, notre service n’est pas informé ».

Aux dernières nouvelles, le père de Tidiane Diallo aurait déjà pris son vol pour la République de Guinée, en provenance des Etats unis.

Contactée par Guineematin.com, l’ambassade des Etats-Unis en Guinée a tout simplement répondu qu’en cas de besoin, les parents du défunt peuvent la contacter par email à conconakry@state.gov

A suivre !

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin