L’appel à la « résistance active, citoyenne et permanente » du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) contre le 3ème mandat pour Alpha Condé en est à son 3ème jour ce mercredi, 15 janvier 2020. Contrairement aux deux journées précédentes, les activités reprennent peu à peu sur la route Le Prince, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans la matinée de ce mercredi, seul le secteur du commerce est encore affecté sur la route Le Prince, dans la commune de Ratoma. Pour ce qui est de la circulation routière, elle a repris, même si ce n’est pas à son rythme habituel.

Du carrefour de la Cimenterie à Hamdallaye, en passant par Sonfonia Gare, Wanindara, Enco 5 Cosa et Bambéto, les véhicules circulent librement. Les citoyens commencent à vaquer à leurs occupations.

Au marché de Sonfonia Gare exemple, en plus des étalagistes, certaines boutiques ont ouvert leurs portes. Seuls les grands magasins aux abords de la route sont encore fermés. C’est le même constat qui se dégage au niveau des ronds-points d’Enco5 et de Cosa, tout comme au marché de Koloma.

Sur le trajet Cimenterie-Sonfonia, quelques incidents ont été signalés entre forces de l’ordre et jeunes manifestants, notamment au niveau de Manguéboungni, à la T8.

Le long de la route, on note la présence massive des forces de l’ordre, avec des pick-up garés à tous les points stratégiques.

Par contre, à l’autoroute Fidel Castro, l’appel du FNDC est presque ignoré par les populations. La circulation est normale et des bouchons se forment à plusieurs endroits. A part quelques grands magasins qui sont fermés au marché de Matoto, tout fonctionne normalement.

Les forces de l’ordre y sont moins visibles. Toutefois, le dispositif est impressionnant à la rentrée de l’aéroport international Gbessia, où plusieurs camions à eau chaude sont positionnés. Quelques pick-up avec plusieurs agents de la police et de la gendarmerie sont aussi visibles au rond-point de la Tannerie. Un camion de la gendarmerie est positionné à Matoto, alors que deux autres pick-up veillent au grain au carrefour de Kissosso.

Aucun incident n’avait été signalé sur cette route à la mi-journée.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin