Nouvel an 2020 : les vœux de Cellou Dalein, chef de file de l’opposition guinéenne

31 décembre 2019 à 22 10 57 125712

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, chef de file de l’opposition guinéenne

« L’année 2020 est une année charnière. Elle porte une promesse de changement de notre avenir. Mais la réalisation de cette promesse dépendra de notre capacité à nous rassembler et de notre détermination à conduire la lutte. L’acharnement du Président de la République à obtenir un 3ème mandat, par toutes les voies possibles, et même au prix du parjure et de la violence, doit convaincre ceux qui doutent encore que le salut de notre peuple ne viendra que de cette lutte ».

Lire

Fêtes de fin d’années : la plage de Bénarès s’apprête à accueillir du monde

31 décembre 2019 à 21 09 36 123612

Les fêtes de fin d’année sont souvent des moments de grandes fréquentations des plages à Conakry. Parmi les plages les plus prisées, celle de Bénarès occupe une place de choix. Située à Yimbaya-Faban, dans la commune de Matoto, ce site touristique séduit par son sable fin, sa propreté, la qualité des prestations et la sécurité qui y règnent. Et, pour célébrer cette fin d’année 2019 et le réveillon du nouvel an, les gestionnaires de cette plage projettent d’organiser un concert géant sur les lieux. Un concert auquel des artistes guinéen du moment comme Djani Alpha, Balla Moussa prendront part, a appris un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu ce mardi, 31 décembre 2019, sur ce lieu touristique.

Lire

Nouvel An 2020 : voici l’Adresse à la nation du président Alpha Condé

31 décembre 2019 à 20 08 31 123112

« L’avenir est à notre portée. Notre pays s’apprête à organiser le 16 février 2020, des élections législatives pour renouveler la représentation nationale, c’est un moment important de l’histoire de notre pays. C’est pourquoi, j’invite chacun d’entre vous à prendre part au vote et exprimer son droit et son devoir, c’est cela la démocratie. Ce sera aussi une occasion d’évaluer le chemin parcouru ensemble depuis 2010 et chacun pourra jeter un regard rétrospectif sur les acquis et les obstacles que nous avons déjà surmontés en presque dix ans d’effort collectif »

Lire

Vœux de nouvel an de Thierno Yaya Diallo, président de Guinée Moderne : « monsieur le président, un jour le soleil brillera de nouveau, sans vous »

31 décembre 2019 à 20 08 01 120112

Thierno Yaya Diallo, président de Guinée Moderne

2019, ENCORE TACHETÉE DE SANG

Monsieur le Président,

L’année 2019 s’achève, car d’ici quelques heures nous serons en 2020. Au palais de Sekoutouréya se prépare sans doute le discours traditionnel de Monsieur le Président de la République dont l’objectif est de tirer le bilan de l’année en cours et ensuite de se projeter sur les projets du nouvel an.

Monsieur le Président, je vous rappelle juste, qu’à l’heure où vous ferez votre discours le Guinéen lambda sera en délectation du peu, vraiment du peu de bonheur de se retrouver en famille. Bonheur à relativiser parce que nous Guinéens aussi ferons notre bilan de l’année écoulée.

Aigreur, déception, mélancolie, désespoir…sont nos sentiments à l’heure de faire ce bilan. Ce regard dans le rétroviseur me permet de vous dire Monsieur le Président que le diagnostic de cette année 2019, qui est une miniaturisation de votre mandat en cours est une catastrophe à tous les niveaux. Faisons ensemble l’échographie des secteurs sous votre régime

 La santé en Guinée, au-delà de son inaccessibilité dans plusieurs zones du pays, manque presque de tout. Ce secteur censé soulager les malades est lui-même moribond. Très loin des recommandations de l’OMS qui stipulent que ce secteur clé devrait représenter 15% du budget national, nous en sommes à moins de 10%. La mortalité des enfants de moins de 5 ans est à 163 pour 1000. Si je m’attarde sur les chiffres, nous risquons d’en faire un livre. Retenons qu’il n’y a pas de plateau médical adéquat, les infrastructures sont le parent pauvre de ce secteur, les femmes accouchent dans des conditions propices au siècle passé.

 L’éducation de qualité en Guinée est réservée aux nantis. Seuls ceux qui disposent de moyens bénéficient encore d’un enseignement de qualité parce que seul le privé est aujourd’hui capable de respecter le quantum horaire. A cela s’ajoute un effectif plétorique d’étudiants dans les universités et pire inadéquation entre formation et emploi. L’école publique guinéenne est à terre, complètement délaissée à elle-même, parce que nous sommes dans une République de clanisme.

 Si nous nous projetons dans le secteur phare de l’économie, notamment l’agriculture, la pêche, l’industrie sans oublier le secteur minier, nous percevons la zone rouge qui scintille de son malheur et qui n’est rien d’autre que la corruption. Nous sommes sur la pente dangereuse de la corruption avec une note de 29/100. Rien ne se fait dans ces domaines sans qu’ils ne soient bâtis sur la corruption et les détournements d’objectifs. Pourtant des sommes colossales sont dépensées mais aucun résultat satisfaisant n’est enregistré. La conséquence immédiate est que le taux de chômage croît, lamentablement sans oublier l’impact sur les finances Publiques.

 L’emploi des jeunes et des femmes, tant théorisé, tant vanté, n’a pas le résultat escompté. En lieu et place d’emploi, nous avons récolté des morts criblés de balles.

Monsieur le Président,

Dans le bilan qui sera adossé à votre parcours en cette année 2019, scintillera le sang versé des jeunes qui ne demandaient que justice et démocratie. Ce bilan est le vôtre, ces jeunes tués lors des manifestations sont le fait de votre régime, vous en êtes responsable. C’est sous votre régime, parce que vous voulez forcer, parce que vous voulez nous imposer une constitution sans valeur constitutionnelle, dont le seul but est de maintenir un clan au pouvoir.

Monsieur le Président,

C’est aussi votre bilan de reconnaître la poussée dangereuse du sentiment ethniciste qui règne dans notre pays. Oui il existait, mais il n’était pas si visible et si revendiqué.

Projetons-nous pour 2020, vous nous forcez votre constitution taillée à la mesure de votre intention d’un troisième mandat. Vous aurez devant vous des jeunes valeureux qui vous diront NON. Il y aura sans doute mort d’hommes comme vous en avez déjà fait. Mais grâce à ce refus et ce combat acharné, un jour le soleil brillera sous un nouveau jour, sans vous.

Au peuple meurtri de Guinée, je vous adresse tous mes vœux de bonheur et de paix pour l’année 2020.

Thierno Yaya Diallo

Guinée Moderne

Lire

Saïkou Yaya Barry sur le discours de nouvel an du chef de l’Etat : Alpha Condé va juste « encenser les Guinéens »

31 décembre 2019 à 17 05 15 121512

A la veille de chaque nouvel an, les chefs d’Etat ont pour coutume de faire une adresse à la nation. Une adresse traditionnelle dans laquelle ils font un bilan sommaire sur l’état de leurs nations, présenter les perspectives pour l’année à venir et souhaiter leurs vœux de nouvel an à leurs peuples. En Guinée, cette communication présidentielle a été, pour ces huit dernières années, enflée de promesses. Et, cette année, avec le contexte sociopolitique délétère qui prévaut dans le pays, nombreux sont les guinéens qui s’interrogent sur la teneur du discours que tiendra le président Alpha Condé dans la soirée de ce 31 décembre.

Lire

Fêtes de fin d’année : la plage « Le Refuge » de Lambanyi prête à accueillir les citoyens

31 décembre 2019 à 16 04 56 125612

L’ambiance monte à Conakry avec la célébration des fêtes de fin d’année. Les lieux publics sont généralement pris d’assaut par de nombreux citoyens pour se divertir. C’est le cas de la plage « Le Refuge » de Lambanyi, dans la commune de Ratoma, où un aménagement est visible pour réserver un accueil chaleureux aux Conakrykas, désireux de se divertir à l’occasion des fêtes de fin d’année. Le constat a été fait par un reporter de Guineematin.com dans la journée de ce mardi, 31 décembre 2019.

Lire

Discours de nouvel an du Président Alpha Condé : voici ce que les citoyens veulent entendre !

31 décembre 2019 à 16 04 47 124712

A un moment où la Guinée est à la croisée des chemins, le président Alpha Condé devrait s’adresser à la nation à l’occasion du nouvel an. Le contesté projet de nouvelle constitution, qui pourrait ouvrir a voie à un 3ème mandat pour Alpha Condé, a créé un véritable malaise dans le pays, accentuant la méfiance. C’est dans cette atmosphère que le président Alpha Condé s’apprête à prendre la parole pour s’adresser à ses compatriotes. Beaucoup de citoyens, rencontrés à Conakry dans la journée de ce mardi, 31 décembre 2019, ont exprimé leurs attentes par rapporte ce discours : paix, unité nationale, réconciliation, renoncement au projet de nouvelle constitution…

Lire

Gestion du CNOSCG : Abdoul Sacko annonce une plainte contre Dansa Kourouma

31 décembre 2019 à 15 03 53 125312

Abdoul Sacko, président du Conseil Régional des Organisations de la Société Civile de Conakry

Le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) a organisé une assemblée générale à Dabola, au centre de la Guinée, le 28 décembre 2019. Au terme des travaux, Dr Dansa Kourouma a été reconduit à la tête de l’organisation faitière de la société civile guinéenne pour un nouveau mandat de cinq ans. Des voix discordantes se font déjà entendre pour dénoncer la tenue de cette assemblée générale qui violerait les textes de la structure.

Lire

Décès de deux joueurs du Wakriya AC : témoignages émouvants des responsables du club

31 décembre 2019 à 15 03 06 120612

Comme annoncé dans une de nos précédentes dépêches, le bus transportant les joueurs de l’équipe de football du Wakriya AC Boké a fait un accident la nuit dernière dans la commune de Coyah. Le minibus qui transportait les joueurs a percuté frontalement un camion transportant du bois, stationné au milieu de la chaussée. Le bilan fait état de 3 morts et de plusieurs blessés. Au lendemain de ce drame, l’émotion est vive dans la direction du club qui a perdu deux de ses jours et son chauffeur.

Lire

La colère de Frédéric Loua : « les Droits de l’Homme présentent un visage triste dans notre pays »

31 décembre 2019 à 13 01 45 124512

Me Foromo Fréderic Loua, président de l’ONG Les Mêmes Droits pour Tous

L’année 2019 a été émaillée de manifestations violentes en Guinée, avec une vingtaine de morts enregistrés suite à l’intervention des forces de l’ordre. Les Droits de l’Homme en ont pris un sérieux coup. Pour maitre Foromo Frédéric Loua, président de l’ONG Les Mêmes Droits pour Tous (MDT), l’année 2019 a été une année sombre en termes de respect des Droits de l’Homme dans notre pays.

Lire

Siguiri: un présumé escroc, vendeur de faux diamants, mis aux arrêts

31 décembre 2019 à 12 12 26 122612

Un présumé escroc, du nom de Mamoudou Kéita, qui taillait des tessons de bouteilles pour les revendre, a été mis aux arrêts dans la journée d’hier lundi, 30 décembre 2019, par la gendarmerie départementale de Siguiri. Selon les autorités, le mis en cause serait un habitué des faits et sera déféré au parquet les jours à venir, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

31 décembre : peu d’engouement dans les salons de coiffure de Conakry

31 décembre 2019 à 12 12 09 120912

Dans quelques heures, l’humanité va accueillir l’année 2020. Alors que la pression monte dans la ville de Conakry, l’engouement n’est pas de mise dans les salons de coiffure. Les femmes et filles ne s’y bousculent pas pour « se mettre sur leur trente un ». Les gérantes de ces salons expriment leur désarroi dans une conjoncture pour le moins compliquée, a constaté sur le terrain Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Manéah (Coyah) : 2 joueurs du Wakriya FC meurent dans un accident de la circulation

31 décembre 2019 à 11 11 48 124812

Deux jeunes footballeurs du club du Wakriya FC de Boké sont décédés dans un accident de la circulation survenu dans la nuit d’hier lundi, 30 décembre 2019. Le drame s’est produit dans la commune rurale de Manéah, dans la préfecture Coyah, aux environs de 23 h 50 minutes, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Election présidentielle en Guinée Bissau : en attendant les résultats du second tour

31 décembre 2019 à 11 11 24 122412

Général Umaro El Mokhtar Sissoco Embalo, le président de MADEM-G 15

Après le vote de dimanche dernier, 29 décembre 2019, les bissau-guinéens attendent toujours les résultats provisoires du second tour de la présidentielle pour connaître le nom de leur prochain président de la République. Selon la porte-parole de la Commission nationale électorale (CNE), Felisberta Vaz Moura, les résultats de ce scrutin qui s’est déroulé dans le calme ne seront pas connus avant demain, mercredi 1er janvier 2020.

Lire

Manifs du FNDC : « nous voulons que toute la Guinée dise stop à monsieur Alpha Condé »

31 décembre 2019 à 11 11 14 121412

Dans le cadre de la bataille engagée contre le changement de la constitution guinéenne et la tenue des législatives au 16 février 2020, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) remobilise ses troupes. C’est dans cette dynamique que le principal parti de l’opposition, à travers une délégation du bureau politique, a conféré avec l’ensemble des responsables des fédérations, des sections et des comités de base de l’UFDG de la commune de Ratoma.

Lire

Boké-Sports : 15 millions pour les 2 équipes finalistes du tournoi SMB-Winning

31 décembre 2019 à 10 10 58 125812

C’est dans une ambiance festive que la finale du tournoi minier s’est jouée dans l’après-midi du lundi, 30 décembre 2019, au Stade du 1er Mai de Boké. L’évènement a opposé la formation Satellite FC de Gorèye (Boké- centre) à son homologue de Kolaboui-centre qui a été vaincue sur le d’1 but à zéro (1-0).

Lire

Humanitaire : la fondation Solidarité féminine offre des vivres au centre de l’orphelinat de Coyah

31 décembre 2019 à 8 08 37 123712

La fondation solidarité féminine a procédé à la remise de don en denrée alimentaire à l’association d’aide aux enfants déshérités (AAED) hier, lundi 30 décembre 2019. Cette cérémonie de remise qui a connu la présence des cadres du ministère de l’Action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, s’est déroulée dans l’enceinte dudit orphelinat, sis à Fassiya, dans la préfecture de Coyah, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Séjour « illégal » en Guinée : un ivoirien jugé à Conakry

31 décembre 2019 à 0 12 50 125012

Dans la matinée de ce lundi, 30 décembre 2019, Mambly François Zengben, de nationalité ivoirienne, a été jugé au tribunal de première instance de Mafanco. Il lui est reproché un « séjour illégal en territoire guinéen », a appris un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Vol d’armes au Camp Alpha Yaya : le tribunal militaire ordonne la comparution du commandant et de l’armurier du bataillon spécial des blindés

30 décembre 2019 à 21 09 58 125812

Ouvert la semaine dernière devant le tribunal militaire criminel, le procès du sous-lieutenant Alseny Sylla et ses 27 coaccusés s’est poursuivi ce lundi, 30 décembre 2019, à Conakry. Et, à la satisfaction des parties au procès, les débats de fond ont commencé dans cette affaire où il est reproché à ce groupe de 28 accusés (des militaires et des civils) un chapelet d’infractions (vol aggravé, révolte, désertion, détention illégale d’armes, complot, incitation à commettre des actes contraire au devoir et à la discipline, entrave à la saisine de la justice au préjudice de l’Etat…), rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était au tribunal militaire à Kaloum.

Lire