Le premier imam de la grande mosquée de Boké, Elhadj Mamadou Djouhé Bah, n’est plus ! Le très respecté leader religieux a tiré sa révérence ce lundi, 20 avril 2020. L’annonce de sa mort a plongé nombre d’habitants de la commune urbaine dans une profonde tristesse, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville.

Le grand imam de Boké souffrait d’une tuberculose qui a été tardivement diagnostiquée. Il a été évacué en Tunisie pour des soins avant de séjourner par deux fois à l’hôpital de Kamsar. La maladie a finalement eu raison de lui. Depuis mai 2007, Elhadj Mamadou Djouhé Bah était le premier imam de la grande mosquée de Boké. Il était un sage très écouté et respecté de toutes les couches sociales de la ville. Il a toujours participé de façon active à aplanir les divergences pendant les différentes crises qui ont secoué cette zone minière du pays.

Il s’en va en laissant derrière lui trois veuves, 18 enfants et toute une ville qui pleure sa disparition. Il sera inhumé demain, mardi 21 avril 2020, à 15 heures.

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin