Covid19 à Conakry, Boké, Labé, Faranah et Télimélé : les nouvelles mesures

13 avril 2020 à 22 10 40 04404

Alpha Condé

Mesdames et Messieurs,

L’épidémie du COVID-19 qui a touché de nombreux pays du monde depuis décembre dernier a pris une allure inquiétante dans notre pays. Mon Gouvernement a déjà pris des mesures depuis la détection des premiers cas le 12 mars 2020. Il me revient de constater que certaines de ces mesures ne sont pas respectées. L’heure est au patriotisme national par tous. Chacun de nous est responsable de l’application de ces mesures.

Face à l’augmentation rapide du nombre de cas ces jours-ci à Conakry et aussi à la détection de nouveaux cas dans certaines préfectures de la Guinée (Boké, Labé, Faranah et Telimélé), la prise de mesures additionnelles de renforcement de l’État d’urgence me semble impérieuse pour freiner la propagation du COVID-19 avant que la situation ne soit débordante pour nous tous.

Mesdames et Messieurs,

Cette épidémie a envahi l’Afrique. L’OMS a prédit que pour les pays africains économiquement faibles, en l’absence de mesures rigoureuses de RIPOSTE contre cette pandémie, les conséquences seront désastreuses.

C’est pour cela que je vous annonce les mesures additionnelles suivantes de renforcement de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 15 mai, renouvelables :

1. Prolongation des dispositions antérieures, particulièrement : la fermeture des écoles, des frontières, des lieux de cultes, et des bars ; la limite des rassemblements comme les cérémonies de mariage, les baptêmes et les funérailles à moins de 20 personnes ; le couvre-feu de 21:00 à 5:00 pour ne citer que quelques-unes.

2. Le transfert des corps entre les préfectures demeure interdit. Pour les corps en provenance des pays étrangers, une présentation d’un certificat attestant un test NÉGATIF au COVID-19 est exigé. Dans le cas contraire le transport du corps sera interdit. L’enterrement digne et sécurisé de tous les corps testés positifs au COVID-19 sera assuré par la Croix Rouge Guinéenne et le service de protection civile.

3. Les sorties de Conakry restent soumises à la vérification stricte du statut infectieux du demandeur par un test. La sortie de tout contact est interdite pendant les 21 jours de suivi. Tout contrevenant recevra une sanction disciplinaire.

4. Le port de masque communautaire ou bavette est maintenant OBLIGATOIRE pour tout citoyen à compter de samedi le 18 avril 2020. Tout contrevenant sera empêché de circuler et une taxe de désobéissance civile de 30 000 FG sera infligée.

5. J’invite toutes les entreprises du secteur privé et public, tous les départements ministériels, les ONG nationales et internationales, à prendre les dispositions pour fournir des masques à leurs travailleurs avant le samedi 18 avril 2020.

6. Je demande aux forces de défense et de sécurité d’être les premières à montrer l’exemple à la population lors des contrôles.

7. J’invite le Ministère des Affaires Sociales et de la Promotion Féminine, le Ministère de la Défense Nationale ainsi que tous les propriétaires de centres de couture, à se mobiliser dans la fabrication de masques locaux. La vente de ces masques est fixée à un prix n’excédant pas 2500 FG (deux mille cinq cent), afin que l’ensemble de la population guinéenne puisse en bénéficier.

8. Le gouvernement prendra toutes les dispositions pour inciter la production locale des masques communautaires et en obliger le port.

9. J’invite toutes les entreprises, les sociétés, les personnes ressources, les associations de développement, la société civile et la diaspora guinéenne à s’impliquer dans ce combat contre le COVID-19 en fournissant des masques et des kits de lavage des mains aux communautés ainsi que dans les marchés afin de faciliter le respect des gestes barrières.

Mesdames et Messieurs,

Face à cette menace, je lance un appel à une « UNION SACRÉE  » de toutes les composantes de notre société à savoir : les organisations de jeunesse, des femmes, de ressortissants, des leaders religieux, des partis politiques, de la société civile et de la diaspora. Le pays est en guerre contre le COVID-19. Il revient à chacun de nous d’apporter sa contribution pour obtenir une victoire rapide contre cette maladie avant qu’elle ne commence à endeuiller notre peuple. Levez-vous comme un seul homme contre ce virus, en enterrant les différences qui nous démobilisent, et en évitant les déclarations et publications « d’intox » qui perturbent notre élan et nos choix stratégiques.

Mesdames et Messieurs,

Peuple de Guinée, ne prenez en considération que des sources d’information provenant du gouvernement, de l’OMS, de l’ANSS et de la presse officielle. Le gouvernement s’engage à vous donner toutes les informations disponibles sur cette maladie et clarifier vos questions ou vos interrogations. Il faut que tout le monde prenne au sérieux cette maladie. Il ne faut pas avoir peur d’aller faire les tests à Donka. Très souvent les Guinéens ne croient pas et pensent que c’est une maladie de Blancs. Nous allons montrer à la télévision, publique comme privée, les images de cette pandémie à travers le monde afin que chacun en mesure la gravité.

Que Dieu exauce nos prières et nous guide sur le chemin de la victoire rapide contre le COVID-19. Amen !
Vive la Guinée.

Le Bureau de Presse de la Présidence

Lire

Le ministre Boubacar Barry sur la fermeture des marchés : « il était difficile de respecter les mesures-barrières »

13 avril 2020 à 19 07 55 04554

Boubacar Barry, ministre du Commerce

La Guinée fait face à une propagation inquiétante du coronavirus avec déjà quelques 319 cas testés positifs dans notre pays. Devant cette évolution exponentielle, les autorités ont décidé de fermer les marchés du pays à partir de 16 heures à compter de ce lundi, 13 avril 2020. La démarche vise à passer de marché en marché pour des séances de désinfection.

Lire

Covid-19 et racisme : le calvaire d’un étudiant guinéen bloqué en Chine

13 avril 2020 à 19 07 49 04494

Mamady Sidiki Condé, ancien journaliste à la radio Parlementaire et vivant en Chine

Depuis plusieurs jours, des africains, surtout des Noirs, sont victimes de stigmatisation et de racisme dans certaines parties de la Chine, notamment dans la ville de Guangzhou, à cause d’une résurgence du Coronavirus. Ces africains, traités comme des pestiférés, sont rejetés et n’ont plus accès à certains endroits et à beaucoup de services. Un véritable calvaire au pays où pourtant le Coronavirus a commencé en décimant plus de 3000 personnes officiellement.

Lire

Des donzos au marché de N’zérékoré : « ils ont la compétence et l’expertise que les services de défense… »

13 avril 2020 à 19 07 12 04124

Les chasseurs traditionnels, connus sous le nom de donzos, sont toujours visibles dans la ville de N’zérékoré, où ils sont présents depuis le vote meurtrier du 22 mars 2020. Sur réquisition du président de la chambre régionale de commerce, ces donzos assurent la sécurité de certains marchés de la commune urbaine, se substituant aux forces de sécurité de la République. Alors que le maire dit son incompréhension, le président de la chambre régionale de commerce justifie la présence des donzos armés dans la ville qui, selon lui, sont plus compétents que les services de sécurité, rapporte le correspondant de Guineematin.om basé dans la préfecture.

Lire

Mamou : un accident de la circulation coûte la vie à un taxi-motard à Tamagaly (Konkouré)

13 avril 2020 à 18 06 42 04424

Un accident de la circulation s’est produit dans la journée de ce lundi, 13 avril 2020, à Tamagaly, un district relevant de la commune rurale de Konkouré, dans la préfecture de Mamou. C’est un jeune conducteur de mototaxi qui a été mortellement fauché par un camion. Plusieurs dégâts matériels ont également été enregistrés, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Télimélé : une collégienne tuée par la foudre à Bolongo (Sarékaly)

13 avril 2020 à 18 06 13 04134

Une jeune fille, répondant au nom d’Oumou Hawa Diallo, a été tuée par une foudre dans la nuit d’hier, dimanche 12 avril 2020, à Télimélé. Le drame s’est produit dans village de Bolongo, relevant de la commune rurale de Sarékaly, alors que la collégienne avait les écouteurs de son téléphone vissé aux oreilles sous une pluie relativement forte, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

69 cas du COVID19 : désormais, il y a 319 cas positifs en Guinée

13 avril 2020 à 17 05 24 04244

Dr Sakoba Keita, directeur général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS)

La Guinée a enregistré 69 positifs COVID19 pendant le weekend. Selon l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS). Ces nouveaux cas ́́ ́ ̀ ́ 391 personnes samedi dont (49 positives) et 233 n dimanche dont (20 positives).

Lire

Conflit domanial à Kindia : 2 morts suite à l’intervention des gendarmes à Kambalia (Damakania)

13 avril 2020 à 15 03 26 04264

Comme annoncé précédemment, un problème domanial oppose depuis plus de 20 ans les citoyens de Wondélaya et ceux de Kambalia, dans la commune rurale de Damakania, à Kindia. Alors que les premiers cités y avaient entrepris des travaux de lotissement, ils ont été agressés par des jeunes de Kambalia dans la journée d’hier, dimanche 12 avril 2020. Appelées en rescousse, les forces de l’ordre sont accusées d’exactions à Kambalia où deux personnes ont perdu la vie, a appris sur place un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

COVID19 : face à l’Afrique, un monde si cupide, si pressé…

13 avril 2020 à 15 03 22 04224

Barrage sanitaire, COVID-19

Par Saliou Samb : La pandémie mondiale du Coronavirus a permis de révéler au grand jour le visage hideux de sombres « prophètes » de l’apocalypse qui ne se sont pas gênés, au mépris des chiffres et des faits, d’activer leur imagination fertile. L’Afrique, continent le moins touché jusqu’à l’heure, et de très loin, serait donc condamnée à compter très prochainement ses morts, par millions, tous fauchés par le satané virus, sous le regard impuissant de nos Etats moribonds.

Lire

« Ce que nous faisons aujourd’hui définira demain », dit Mevlüt Çavuşoğlu, ministre turc des Affaires étrangères

13 avril 2020 à 15 03 17 04174

Mevlüt Çavuşoğlu, ministre turc des Affaires étrangères

Lu pour vous ! Après chaque événement cataclysmique, on a tendance à penser que le monde ne sera plus jamais le même. Cette fois-ci, il est vrai qu’à certains égards, le monde doit changer. L’histoire mondiale regorge de tels tournants qui sont presque tous douloureux.

Lire

Conflit domanial à Kindia : bagarre à Damakania, des gendarmes accusés d’exactions

13 avril 2020 à 15 03 01 04014

Depuis un moment, un conflit domanial oppose les citoyens du secteur Kambalia à ceux du secteur Wondélaya, dans la sous-préfecture de Damakania, sur la paternité d’un domaine de plus de 554 hectares. Dans la journée d’hier, dimanche 12 avril 2020, la tension était vive sur place au point que des agents des forces de l’ordre y ont été déployés. Suite à leur intervention, deux cas de morts auraient été enregistrés à Kambalia, tout comme des arrestations et de nombreux dégâts matériels, rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Covid-19 en Guinée : arrêt du dépistage en masse et vers des conduites à tenir moins onéreuses

13 avril 2020 à 13 01 13 04134

Dr. Kaba Kourouma, responsable du Laboratoire National de la Santé Publique

« Il est recommandé aux malades de se reposer et dormir, de rester au chaud et de boire énormément d’eau et du kinkéliba, la citronnelle ou une boisson d’Eucalyptus (Eucalyptus viminalis). Il est aussi conseillé d’utiliser un humidificateur d’air ambiant ou une douche à l’eau chaude pour diminuer le mal de gorge et la toux. Certains même, avec le simple repos et le respect des mesures d’hygiène, ils peuvent guérir. Mais, il faut éviter le contact avec les malades »

Lire

Kindia : le CREMS reçoit son premier malade testé positif au Covid-19

13 avril 2020 à 12 12 34 04344

Exif_JPEG_420

Retenu sur le plan national comme l’un des sites de dépistage du suivi du Covid-19, le Centre de Recherche en Epidémiologie-microbiologie et des Soins médicaux (CREMS) de Pastoria, dans la ville de Kindia, a reçu son premier malade du coronavirus. Sur autorisation de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (l’ANSS), l’administrateur de l’ONG OPALS basée à Télimélé, testé positif au coronavirus, y a été reçu ce weekend, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé à Kindia.

Lire

Boké-humanitaire : le Consortium SMB-Winning offre 3.268 sacs de riz aux communautés de 147 villages

13 avril 2020 à 12 12 19 04194

Le consortium SMB-Winning poursuit ses œuvres de charité en faveur des populations guinéennes. En effet après plusieurs autres gestes en faveur des riverains de son projet et ce, fidèle à ses engagements et de sa responsabilité sociétale, la Direction générale du Consortium SMB-Winning a procédé la semaine dernière, à la distribution de trois mille deux cents soixante-huit (3.268) sacs de riz 50kg destinés à soulager les populations de 147 villages relevant des sous-préfectures de Dabiss, Kanfarandé, Kolaboui, Malapouya et Tanènè dans la préfecture de Boké , en cette periode d’etat d’urgence sanitaire dû au Coronavirus.

Lire

Suicide à Labé : Mody Diouldé se donne la mort pour que Cellou Dalein soit président de la Guinée

13 avril 2020 à 12 12 04 04044

Un homme d’une soixantaine d’années a été retrouvé pendu dans la matinée de ce lundi, 13 avril 2020, au secteur Hamdallaye 1, du quartier Kouroula, dans la commune urbaine de Labé. Selon des informations recueillies sur place, Mamadou Diouldé Diallo, vendeur de ferraille, se serait donné la mort contre la nouvelle constitution et comme sacrifice pour une alternance en Guinée en 2020, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

COVID-19 ou la leçon des médias du nord

13 avril 2020 à 10 10 31 04314

Si la nouvelle pandémie à laquelle l’humanité est confrontée est mondiale, il y a cependant 4 pays dans lesquels une véritable tragédie humanitaire est en train de se dérouler. Parmi ces 4 pays, trois font partie du fameux et très prestigieux G7 (les sept pays les plus industrialisés du monde). C’est autant dire que cette pandémie n’est pas une maladie des pauvres. Bien au contraire. Et, c’est là que se trouve son côté énigmatique.

Lire

Covid-19 à la RTG : le journaliste Mikini Moussa Camara testé positif !

13 avril 2020 à 10 10 02 04024

Mikini Moussa Camara, journaliste à la RTG

“Bonjour mes chers. Dieu m’a prédestiné coronavirus. Le test de dépistage de l’Anss révèle que je suis positif au Cov 19. Je vous quittent longtemps pour mon traitement à Donka”, a annoncé le journaliste Mikini Moussa Camara sur sa page Facebook dans la matinée de ce lundi, 13 avril 2020.

Lire

Covid-19 à Dubréka : les fidèles chrétiens célèbrent Pâques en famille à Ansoumanya

13 avril 2020 à 8 08 09 04094

La pandémie du coronavirus qui sévit dans le monde a bousculé les habitudes au point qu’en Guinée les lieux de culte ont été fermés pour freiner la chaîne de contamination. La fête de Pâques, célébrée hier, dimanche 12 avril 2020, n’a pas connu la mobilisation habituelle à cause de l’interdiction de tout regroupement de plus de 20 personnes. Au quartier Ansoumanya, relevant de la préfecture de Dubréka, les fidèles chrétiens ont célébré la résurrection de Jésus Christ en famille en implorant la grâce divine pour la fin des problèmes qui assaillent la Guinée et le monde, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Lutte contre le Covid-19 à Conakry : Blood Union offre des kits et sensibilise à Koloma marché

13 avril 2020 à 7 07 56 04564

La Guinée est frappée par l’épidémie du Coronavirus avec plus de 250 personnes infectées et de très nombreux contacts. Face à cette urgence sanitaire, le mouvement Blood Union, une ONG basée sur l’axe Hamdallaye-Kagbélen, a décide de s’investir dans la sensibilisation pour freiner la chaîne de contamination. Hier, dimanche 12 avril 2020, ses membres se sont rendus au marché de Koloma, dans la commune de Ratoma, pour sensibiliser les citoyens et procéder à la remise de 5 mégaphones et de bidons d’eau de javel a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire