Lancé depuis 3 jours, l’examen du Certificat d’Etudes Élémentaires (CEE), plus connu sous le nom d’examen d’entrée en 7ème, a pris fin en Guinée ce vendredi, 07 août 2020. Dans la commune de Matoto, quelques 24 975 candidats, dont 12 716 filles, étaient concernés par cet examen inédit, organisé en pleine période de coronavirus. Candidats et encadreurs interrogés par un reporter de Guineematin.com à la fin de la dernière épreuve se sont tous dits satisfaits.

A la fin des évaluations de ce vendredi, plusieurs candidats de la commune de Matoto ont exprimé leurs sentiments après 3 jours chargés. Malgré la rigueur au niveau de la surveillance, ils affirment avoir sur tirer leur épingle du jeu.

Francis Prospère Kpoghomou, candidat de l’école primaire Sofia Paul

Francis Prospère Kpoghomou, candidat de l’école primaire Sofia Paul, a fait l’examen au centre de l’École Primaire Aviation. Selon lui, cette dernière journée a été dure du côté de la surveillance. « L’examen s’est bien passé. J’ai bien travaillé quand même. Mais la surveillance d’aujourd’hui était plus sévère que la surveillance des autres jours. Parce qu’aujourd’hui, c’était le dernier jour. Mais, nous avons travaillé dur pour décrocher cet examen. C’est pourquoi malgré tout, j’espère réussir ».

Hadja Aissata Baldé, candidate au compte du groupe scolaire Moussa Diawara de la Cité de l’air

Hadja Aissata Baldé, candidate au compte du groupe scolaire Moussa Diawara de la Cité de l’air, a également fait l’examen à l’Ecole Primaire Aviation. Elle est très optimiste. « Les sujets qu’on nous a donnés n’étaient pas difficiles. C’était bien quand même. Mais, les surveillants nous surveillaient beaucoup et les délégués passaient à chaque fois dans les salles. Mais, j’ai trouvé beaucoup de choses et je suis sûre que je vais avoir mon examen », a-t-elle laissé entendre.

Ismaël Gomez, candidat

Pour sa part, Ismaël Gomez du groupe scolaire École Secondaire de Guinée a fait son examen au Lycée d’Excellence. « Les sujets d’aujourd’hui se sont bien passés. Quand même, moi j’ai trouvé beaucoup de sujets tels que l’Histoire et le calcul. La surveillance n’était pas si sévère comme ça ».

Ismaël Sylla, candidat

De son côté, Ismaël Sylla dit avoir travaillé malgré la rigueur de surveillants. « Les surveillants nous ont serrés. Mais on a pu réaliser ce qui était dans la tête par rapport au sujet. Je n’ai rien fait comme erreur. Je m’en remets à Dieu maintenant pour qu’il me donne une bonne réponse de l’année. Parce que c’est ma première fois de passer un examen. Donc je souhaite bonne chance à moi-même et que Dieu m’aide à réussir mon examen », a lancé ce candidat de l’école primaire Gbessia cité 2.

Chez les encadreurs, l’on soutient que les choses se sont bien passées tant sur le plan pédagogique que sanitaire. C’est ce qu’a laissé entendre Fodé Abdoulaye Bangoura, chef du centre Lycée d’Excellence à l’Aéroport.

Fodé Abdoulaye Bangoura, chef du centre Lycée d’Excellence à l’Aéroport

« L’examen s’est passé comme prévu. Les dispositions ont été prises comme d’habitude par rapport aux principes qui régissent le déroulement de l’examen. Compte tenu de la circonstance de la maladie, le ministère de l’éducation en collaboration avec celui de la santé ont pris des mesures pour éviter la propagation de la pandémie dans les écoles en cette période des examens. Dans la cour du centre, comme vous le constatez, il y a des kits de lavage de mains dans tous les sens. Les instructions qui ont été données la veille ont été respectées. Chacun en ce qui le concerne a fait le maximum dans la méfiance pour le bon déroulement de l’examen. Les candidats aussi également se sont bien comportés dans les différentes salles de classe. En gros, on peut dire que tout s’est bien passé ici dans notre centre. Car on n’a vraiment pas eu de problèmes ni d’anomalies durant ces trois jours », a indiqué monsieur Bangoura.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-2927

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin