Le Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) doit commencer le mardi, 18 août 2020, en Guinée. Dans la préfecture, tout est mis en place pour la réussite de cet examen national. C’est ce qu’a annoncé le directeur préfectoral de l’éducation, au cours d’un entretien qu’il a accordé au correspondant local de Guineematin.com, ce samedi 15 août 2020. Elhadj Dembo Amirou Dramé a interpellé également les candidats et les surveillants sur le respect des consignes données.

Cette année, ils sont 7 253 candidats inscrits au BEPC dans la préfecture de Boké. Ils sont répartis dans 23 centres d’examen, selon le directeur préfectoral de l’éducation par intérim. « Nous avons au total, 7 253 candidats, dont 3122 filles, qui sont répartis comme suit : enseignement général 7 055 candidats, dont 3 071 filles ; et au Franco-arabe on a 192 candidats, dont 51 filles, pour 23 centres d’examen. Nous sommes déjà tout à fait prêts parce qu’on a reçu tout le matériel nécessaire pour la réussite de cet examen », a indiqué Elhadj Dembo Amirou Dramé. 

 

Le responsable éducatif invite les candidats et les surveillants au respect strict des règlements généraux des examens, et prévient que tout contrevenant sera sanctionné. « J’encourage les candidats à se présenter en grand nombre et dans la discipline. Parce que ce qui est interdit est interdit. Le port du téléphone par exemple est interdit dans les salles d’examen ; et quiconque sera pris avec un téléphone sera éliminé, qu’il soit candidat ou surveillant. Et si c’est un surveillant, il ne va plus surveiller un examen pendant 3 ans. Nous n’allons pas tolérer le non-respect des règlements généraux de l’éducation », a dit le DPE de Boké. 

 

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

 

Tel: 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin