Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

Peu après son retour de son bureau de vote, Cellou Dalein Diallo a animé une conférence de presse à son domicile, à Dixinn. Le président de l’UFDG et candidat à la présidentielle de ce dimanche, 18 octobre 2020, a dénoncé plusieurs dysfonctionnements qui caractérisent le scrutin. Il s’agit notamment de l’expulsion des délégués de l’opposition des bureaux de vote dans plusieurs localités du pays. Une situation qu’il condamne fermement, avant de mettre en garde contre toute fraude électorale, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

 

C’est un Cellou Dalein Diallo ferme et visiblement très déterminé qui s’est exprimé pour la deuxième fois depuis le matin sur la situation qui prévaut sur le terrain, en marge du scrutin présidentiel de ce dimanche. Le président de l’UFDG s’insurge contre l’expulsion des délégués de son parti et ceux du PADES, le parti de Dr Ousmane Kaba, des bureaux de vote, notamment dans la région de la Haute Guinée et dans la préfecture Coyah.

 

« On a commencé d’enregistrer des déviations un peu partout en Haute Guinée. On a chassé des délégués de l’UFDG et même les représentants d’Ousmane Kaba du PADES, selon ses propres déclarations. Nous condamnons énergiquement ces comportements des gens du RPG et de l’administration. Vous savez que sans l’administration, le RPG est un petit parti. C’est avec l’administration territoriale, l’administration centrale, puisque tous les fonctionnaires occupant des hautes fonctions sont obligés de faire campagne et de soutenir Alpha Condé.

 

C’est triste pour notre pays et pour la démocratie. Mais, il faut que ces préfets et sous-préfets qui font du zèle dans l’organisation de la fraude en faveur du RPG arrêtent. Une élection ne débouche sur des violences, que nous ne souhaitons pas, que si les droits des participants, des candidats, ne sont pas respectés partout. Or, c’est ce qui en train de se passer à Coyah et en Haute Guinée. C’est en dehors de toute légalité. On vient d’arrêter la garde rapprochée de Marie Hélène, commissaire à la CENI (coordinatrice de l’élection à Coyah et Forécariah), qui voulait faire respecter les règles.

 

Le préfet (de Coyah) s’est permis de changer tous les assesseurs et de mettre des militants du RPG à la place des représentants des candidats. Ce n’est acceptable, et c’est illégal », a déclaré Cellou Dalein Diallo, ajoutant que tels agissements ne peuvent pas favoriser la paix dans un pays. « Voilà les sources de conflits, parce que pour avoir la paix, il faut identifier les sources de conflits et essayer de les éviter. Il ne s’agit pas de dire la paix. La paix, elle est précieuse pour tout le monde ; mais, ceux qui provoquent les histoires, les conflits, sont ceux qui violent les lois de la République et les bonnes pratiques.

 

Je suis convaincu, en tant que candidat, que je gagnerai cette élection si les conditions de transparence et d’équité sont respectées. Donc, je lance un appel aux fonctionnaires, aux administrateurs territoriaux, aux membres des démembrements (de la CENI) pour qu’ils fassent observer par tous les compatriotes le respect du Code électoral, des autres lois de la République et les bonnes pratiques pour que notre pays ne sombre pas dans la violence. On n’en a pas besoin. Mais, le risque c’est si le RPG, si Alpha Condé veut à tout prix, quels que soient les résultats issus des urnes, se proclamer vainqueur. Dans ces conditions, qu’il se le tienne comme dit, on n’acceptera pas », a-t-il prévenu.

 

A ses compatriotes, le président de l’UFDG appelle à la retenue et à la responsabilité de chacun. « J’en appelle à la responsabilité, parce qu’il faut que chacun respecte du droit des autres. On n’obtient pas la paix par l’exhortation ou en rappelant ses vertus et ses avantages. On obtient la paix par la justice, la justesse et le respect du droit des autres. Donc, nous invitons tous les Guinéens à faire preuve de responsabilité, respecter l’adversaire et les lois de la République pour que le scrutin se passe dans la paix et que le meilleur gagne », a lancé Cellou Dalein Diallo.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin