Comme annoncé précédemment, les guinéens sont aux urnes ce dimanche, 18 octobre 2020, pour choisir le successeur d’Alpha Condé (lui-même candidat à cette élection) à la tête de leur pays pour les six prochaines années. Mais, dans la préfecture de Boké (où plusieurs bureaux de vote ont ouvert en retard), les prises de becs commencent entre les acteurs de ce processus électoral. Et, pour cause la sur-représentativité du RPG arc-en-ciel (le parti au pouvoir) dans certains bureaux de vote, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Boké.

Dans le bureau de vote numéro2 de « Durac Combassa (situé dans les locaux du collège filira) », deux (2) délégués du RPG arc-en-ciel y ont été découvert par une mission de supervision. Sur place, des altercations ont éclaté entre le président du bureau de vote et les superviseurs fouineurs, quand ces derniers ont exigé que l’un des délégués du parti au pouvoir soit vidé de la salle. Pour se dédouaner, le président du bureau de vote a laissé entendre que l’un des deux délégués n’aura pas le « droit de vote » dans ce bureau. Mais, au l’égalité de chance pour tous les partis en lice pour ce scrutin présidentiel, les supérieurs n’ont pas voulu lasser du leste.

Sur place un d’entre eux a appelé au téléphone un membre de la CEPI (commission électorale préfectorale indépendante) pour lui en tenir informé de cet état de fait. Ce membre de la CEPI a tenu à parler au président du bureau de vote, mais dès qu’il a pris le téléphone, le président du bureau de vote a lâché : « Que ça soit ta dernière fois de m’appeler ».

Au moment que nous quittions les lieux, une délégation de la CEPI arrivée sur place était en train de parler au président dudit bureau de vote ; mais, ce dernier qui avait toujours des problèmes de compréhension.

A noter que dans les trois bureaux de vote de Koulifayah aussi, le RPG arc-en-ciel a partout deux représentants, alors que les autres partis n’ont qu’un représentant par bureau de vote.

De Boké, N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tel: 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin