Fatoumata Diaraye Bah, citoyenne du quartier Mindia

Cela fait bientôt un mois que les habitants de la commune urbaine de Télimélé font face à une crise d’eau. Les robinets sont secs et les citoyens sont obligés de faire recours aux forages pour avoir de l’eau potable. Une situation qui rend la vie difficile aux populations locales, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Depuis quelques semaines, les habitudes ont changé dans la commune urbaine de Télimélé. Au lieu d’ouvrir leurs robinets pour puiser de l’eau, les habitants de la ville sont obligés désormais d’aller faire la queue au niveau des forages ou alors débourser de l’argent pour acheter quelques bidons d’eau. Une situation difficile à vivre, explique Fatoumata Diaraye Bah, une citoyenne du quartier Mindia, au centre-ville de Télimélé.

« Actuellement, nous souffrons vraiment. Ça fait plusieurs semaines que l’eau n’a pas coulé au niveau de nos robinets. C’est pourquoi, le bidon de 20 litres d’eau de négocie entre1500 et 2000 francs. C’est vraiment dur, nous souffrons énormément. Je demande aux autorités de nous venir en aide parce que personne ne peut vivre sans eau », plaide cette dame.

Boubacar Soumah, Chef du centre SEG Télimélé

Mais, qu’est-ce qui est à l’origine de cette crise ? Pour en savoir plus, un reporter de Guineematin.com est allé à la rencontre de Boubacar Soumah, le chef du centre de la SEG à Télimélé. « Cela fait effectivement 25 jours qu’il n’y a pas d’eau à la pompe à Télimelé. La cause de cette rupture est que nous avons une panne au niveau du groupe électrogène et les deux forages sont grillés avec les contacteurs. C’est ce qui a fait que nous n’avons pas d’eau à Télimelé », soutient-il.

 

Monsieur Soumah s’empresse toutefois pour rassurer les citoyens : « j’ai informé la direction générale, et au jour d’aujourd’hui les pièces sont prêtes. Je peux dire que dans une semaine, une équipe de techniciens sera là pour réparer la panne. Nous nous excusons auprès de la population parce que nous savons qu’elle passe des moments durs. Mais très bientôt, Télimélé aura de l’eau à la pompe », a laissé entendre ce responsable local de la SEG.

 

A noter qu’en plus de la crise d’eau, la ville de Télimélé fait face aussi à un manque de courant. La centrale thermique de Mindia qui alimente la ville en électricité est panne depuis quelques jours.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 655363665

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin