Nouvel An : voici l’adresse à la Nation du président Alpha Condé

31 décembre 2020 à 20 08 27 122712

Alpha Condé, président de la République

Guinéennes, Guinéens,

 

Mes chers compatriotes de la Guinée et de la diaspora

 

Au seuil de l’année 2021, je voudrais remercier chacun d’entre vous, pour l’effort collectif que nous avons entrepris ensemble, au cours de cette année 2020 qui a éprouvé le monde et bouleversé nos vies, et qui nous a permis de franchir le cap de l’année 2020.

 

A l’instar de tous les pays, la Guinée a été durant cette année 2020,  confrontée à une pandémie qui a causé des pertes en vies humaines, ralenti certaines de nos activités économiques et réduit notre espace de mobilité sociale.  Face à cette situation, je voudrais saluer la résilience guinéenne, devant le fléau du corona virus.  Il faut se réjouir que le taux de mortalité en Guinée soit parmi les plus faibles au monde.  Nous avons aussi achevé l’année 2020 par la mobilisation de moyens considérables et de nombreux sacrifices acceptés pour briser la chaine de contamination pour que le taux de guérison soit en hausse constante.

 

Dès le 13 mars 2020, la Guinée a pris des mesures urgentes pour contenir la propagation du corona virus, en instaurant des règles basées sur : le suivi automatique de voyageurs provenant de pays à risque, l’interdiction dans la capitale de rassemblement de masse, la fermeture des frontières terrestres et maritimes, le port obligatoire du masque et l’instauration du couvre feu, ainsi que la limitation du nombre de passagers dans les taxis et voitures individuelles.

 

Notre pays a installé des infrastructures sanitaires appropriées, pour faire face à la pandémie avec la création de 38 centres de traitement épidémiologiques, 8 équipes régionales, 33 équipes préfectorales d’alertes et de réponses et de 33 centres d’opérations d’urgence.  Avec aussi, la construction, la réhabilitation, l’extension, l’équipement des infrastructures sanitaires à l’intérieur du pays et à Conakry. En plus de  l’hôpital  Donka, il y a  celui  de Matam équipé de 500 lits. Un autre hôpital à Gbéssia qui peut accueillir jusqu’à  300 personnes. Ainsi que sur des lieux spécialement aménagés qui peuvent contenir jusqu’à 300 à 400 personnes.

 

Guinéennes et Guinéens, mes chers compatriotes

 

Pour riposter aux conséquences de la pandémie, le gouvernement a prévu un budget de 563 milliards de francs guinéens qui s’est traduit entre avril et juin 2020 par : la prise en charge intégrale par l’État des factures, pour les abonnés au tarif social de l’électricité et de l’eau.  Et pour les autres consommateurs,  par : un report des échéances de paiement des factures d’eau et d’électricité, pour la même période, avec la mise en place de facilités de paiement. Le gel des prix des produits de santé et de première nécessité et le blocage des loyers sur les bâtiments publics pour la période d’avril à décembre 2020 ont également été décidés.

 

Pour les entreprises, dans le même espace de temps, par un report temporaire de l’ensemble des charges fiscales et sociales des entreprises du secteur du tourisme et de l’hôtellerie, y compris les contributions de sécurité sociale. Ainsi qu’un report des factures d’eau et d’électricité pour les avances des entreprises du tourisme et de l’hôtellerie, la renonciation à la Tva sur les factures d’eau et d’électricité. Une exonération de droits et taxes sur les équipements de santé et produits assimilés, le report du paiement des impôts, taxes et versements assimilés à l’État, la réduction des délais de remboursement des crédits de Tva. La suspension de la facturation de la surestarie portuaire, le règlement progressif de la dette intérieure de l’État, la mise en place d’un fonds spécifique pour les groupements d’intérêt économique, pour les aider à mieux absorber le choc économique et accompagner leur formalisation. La Guinée a adopté un plan de riposte de 350 milliards de francs guinéens.  Car, selon les prévisions du ministère du Budget, les conséquences de la Covid-19 pourraient se traduire par une baisse atteignant 0,7% du PIB en 2020. Et enfin, la Guinée s’engage dans la création d’un Fonds de riposte Covid-19, pour un montant de plus de 2.500 milliards de francs guinéens. Plus que jamais nous devons continuer à respecter les gestes barrières et toutes les règles sanitaires prescrites, en attendant l’accès de tous les pays du monde à un vaccin qui pourrait définitivement vaincre la maladie.

 

En dépit de tout cela, nous avons pu organiser trois élections, sans le moindre concours financier extérieur. Ce qui est une expression éloquente de notre souveraineté et de notre indépendance nationales. Plus que jamais, notre destin est entre nos mains.

 

Nous avons pu conclure, la cinquième et sixième revue de notre programme avec le Fonds monétaire international. Je suis heureux de constater avec vous, qu’aucune des prévisions catastrophistes véhiculées contre notre pays par les esprits mal intentionnés, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur pour nous déstabiliser ne se sont réalisées, grâce au sens de l’intérêt national, du patriotisme qui caractérise notre nation.

 

Guinéennes, Guinéens, mes chers compatriotes

Alpha Condé, président de la République

Dans cette nouvelle année 2021 qui s’ouvre, l’accent sera mis sur la création de richesses nationales par la concrétisation des projets mis en route sur le partage des ressources pour une Guinée encore meilleure pour ses filles et fils. L’amélioration de la vie quotidienne va concerner l’accroissement de la fourniture d’eau et d’électricité. Après le barrage de Kaleta (240 mgw), cette année verra le démarrage du barrage de Souapiti (450 mgw) et dans la foulée, celui d’Amaria (300 mgw) Foumi et Kogbedou en Haute Guinée, Keno, Zegbela et Lokua en Guinée forestière et Koukoutamba au Foutah.

Sans compter les barrages régionaux prévus dans notre plan énergétique.  Pour aider le développement de l’intérieur du pays, 15% des recettes minières ont été affectés aux collectivités locales, par l’Agence nationale de financement des collectivités (Anafic) dont les moyens de fonctionnement devraient atteindre la somme de 700 milliards de francs guinéens les cinq prochaines années. Le pays s’engage à décentraliser le partage des richesses avec un fonds  qui va offrir plus de 125 milliards de francs guinéens par an aux régions minières. Nous devons continuer d’œuvrer pour réduire la pauvreté, avec le projet d’inclusion économique financière et sociale nécessaire pour lutter contre la pauvreté, financé à 70 millions de dollars par la Banque mondiale. Pour l’autonomisation des femmes, un budget de 25 milliards de francs guinéens a déjà été réuni pour le renforcement des capacités dans la création et le développement des activités génératrices d’emplois. Un autre fonds de 150 milliards de francs guinéens, sera investi pour le renforcement de la parité. Tandis que 300 milliards supplémentaires iront au financement des activités de la jeunesse, la formation, l’accès au numérique et à la technologie.

 

Nos priorités seront la construction des routes, l’amélioration de la fourniture d’eau. Nous allons accélérer la construction des routes dans les quatre régions ainsi que les pistes rurales. Nous allons renforcer notre agrobusiness à travers les chaines de valeurs. Cela, non seulement pour assurer l’autosuffisance alimentaire, mais aussi la transformation sur place, de la plupart de nos produits. La création de jeunes et femmes entrepreneurs sera aussi au cœur de notre politique d’améliorer le panier de la ménagère, c’est-à-dire le social.

Enfin et surtout gouverner autrement en luttant contre la corruption, le clientélisme, le copinage. Instaurer le respect de l’Etat et des institutions. Nous allons récupérer tous les terrains illégalement vendus ou occupés, ainsi que les bâtiments du contentieux franco-guinéen abusivement  et illégalement occupés.

 

 J’envisage très bientôt d’organiser une conférence de presse pour expliquer et faire comprendre à tous, le « gouverner autrement ». Les spéculations dans la cité et les manœuvres de toutes sortes de prétendus faiseurs de roi et influenceurs du microcosme n’inspirent pas mes décisions et me laissent indifférents.

 

Je n’ai pas été élu pour servir la cause d’une élite, mais pour répondre aux aspirations légitimes du peuple de Guinée qui se résument à une gouvernance plus équitable, judicieuse et vertueuse à savoir : la justice sociale, l’égalité des chances, la culture du mérite et de l’excellence. Pour la réalisation de cette ambition que nous partageons, je suis prêt à travailler avec tous les Guinéens de bonne volonté et animés de bonnes intentions pour la Guinée et les Guinéens.

 

Guinéennes, Guinéens, mes chers compatriotes

 

En ce début d’année 2021, nos pensées se tournent vers nos forces de défense et de sécurité. Les Guinéens peuvent aujourd’hui être fiers de leurs Forces de défense et de sécurité, notre armée nationale reformée sur une base de modernité et d’esprit républicain. Une armée qui défend aujourd’hui nos valeurs sur les champs de bataille pour la paix sur le continent, comme en témoigne encore la présence de nos 650 soldats engagés dans le maintien de la paix au Mali, notre pays frère.

 

Nos pensées se tournent vers l’Afrique et notre région touchée par la pandémie du corona virus qui s’ajoute aux menaces contre la paix et la sécurité. Notre devoir aujourd’hui est de circonscrire les périls dus à la guerre,  au terrorisme, et au fondamentalisme religieux. Car nous avons besoin de paix pour asseoir notre développement et offrir un meilleur espoir à la jeunesse pour qu’elle ait confiance en l’Afrique.

 

En cette fin d’année, la tradition impose de rendre hommage à nos anciens, aux populations les plus démunies, à toutes les couches sociales atteintes par le corona virus et à ceux qui le combattent. Notamment le personnel soignant. Nos pensées vont vers nos compatriotes vivant à l’Etranger qui doivent être des acteurs impliqués dans notre processus de développement.

 

Nos pensées vont aussi à nos frères africains présents sur notre territoire national, dans une Guinée qui honore le panafricanisme et l’intégration africaine.

Au nom de notre idéal commun, je souhaite une bonne fête de fin d’année à chacun d’entre vous et à vos familles,  ainsi que mes vœux de bonne santé, de paix et de prospérité. Plus que jamais, la Guinée, notre maison commune, a besoin de l’engagement de chacune et chacun d’entre vous. Pour bâtir ensemble, un avenir de paix, d’unité et de prospérité.

 

Vive la République de Guinée, libre, prospère et fraternelle

 

Que Dieu bénisse notre pays.

Le Bureau de Presse de la Présidence

Lire

Interdiction de la traversée vers les îles de Loos : la colère des piroguiers du port de Boulbinet

31 décembre 2020 à 19 07 46 124612

Momo Sylla, syndicat des piroguier

Comme annoncé précédemment, le gouverneur de Conakry a annoncé hier la fermeture des plages de la capitale et l’interdiction de la traversée vers les îles de Loos jusqu’au 15 janvier prochain. Cette décision de Mathurin Bangoura provoque la colère des piroguiers du port de Boulbinet, qui voient leur activité bloquée au moment où elle devait être le plus intense.

Lire

Fermeture des plages de Conakry : « c’est une décision vraiment regrettable »

31 décembre 2020 à 19 07 29 122912

Dans un communiqué publié hier, mercredi 30 décembre 2020, le gouverneur de Conakry a annoncé la fermeture des plages de la capitale jusqu’au 15 janvier prochain. Mahurin Bangoura justifie cette mesure par les mesures sanitaires prises récemment par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus. Mais, cette décision est mal accueillie sur le terrain. Interrogé ce jeudi par un journaliste de Guineematin.com, le responsable de la plage de Lambanyi, exprime une grosse déception.

Lire

Guinée : Aly Kaba dresse le portrait-robot du prochain Gouvernement

31 décembre 2020 à 18 06 50 125012

Honorable Aly Kaba, président du groupe de la majorité parlementaire

Le Chef de la majorité parlementaire, l’Honorable Aly Kaba, était ce jeudi, 31 décembre 2020, face à la presse, pour aborder des questions d’intérêt national, a suivi Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

Lire

Nouvel an : les vœux d’Ibrahima Diallo, chef des Opérations du FNDC

31 décembre 2020 à 18 06 05 120512

Ibrahima Diallo, chef des Opérations du FNDC

« Notre responsabilité de citoyens est grande mais notre mobilisation collective sera nécessaire et indispensable pour poursuivre le combat démocratique afin de stopper cette nouvelle tyrannie incarnée par l’ex-opposant historique, Alpha Condé. Je suis confiant et optimiste et je sais pouvoir compter sur notre engagement, l’engagement de tous les Guinéens épris de paix et de justice pour la poursuite du combat démocratique et des droits humains ».

Lire

Cellou Dalein empêché de sortir de la Guinée : Bah Oury dénonce une violation de la liberté de circulation

31 décembre 2020 à 17 05 38 123812

Bah Oury, président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée

La décision des autorités guinéennes d’empêcher Cellou Dalein Diallo de sortir du pays suscite des réactions au sein de la classe politique. Et le sujet ne laisse pas indifférent le président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG), Bah Oury. L’opposant dénonce une violation de la liberté de circulation et appelle le pouvoir à revoir sa façon de faire. Il l’a dit dans un entretien accordé à Guineematin.com, ce jeudi 31 décembre 2020.

Lire

Guinée : le gouvernement interdit la vente des bières frelatées

31 décembre 2020 à 16 04 39 123912

Général Boureima Condé, ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation

Dans un communiqué conjoint publié ce jeudi, 31 décembre 2020, le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation et son homologue du Commerce, annoncent l’interdiction de la vente de plusieurs types de bières frelatées en Guinée. Ils ordonnent les administrateurs territoriaux et les services déconcentrés du ministère du Commerce à saisir et détruire les produits concernés.

Lire

Fêtes de fin d’année : forte affluence dans les salons de coiffure de Kipé

31 décembre 2020 à 16 04 34 123412

En cette période de fêtes de fin d’année, les salons de coiffure situés à Kipé, un quartier huppé de Conakry, ne désemplissent pas. Chaque jour, ces centres de beauté sont inondés de filles et femmes qui viennent se rendre belles. Ce qui rend heureuses les gérantes de ces lieux, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Vœux de nouvel an : l’UDRP souhaite l’élimination de la dictature « imposée par Alpha Condé »

31 décembre 2020 à 13 01 35 123512

Dr Édouard Zoutomou Kpogomou, président de l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès UDRP

« En 2021, des défis majeurs s’annoncent sur le chemin escarpé de la démocratie et du développement économique dans notre pays. Sans verser dans une procrastination incongrue du fait de l’élimination injustifiée de son candidat à l’élection présidentielle du 18 Octobre 2020, l’UDRP lance un appel au rassemblement du peuple, à sa mobilisation avec une détermination sans faille pour éliminer toutes les séquelles de la dictature anticonstitutionnellement imposée au Peuple de Guinée par Alpha Condé, avec l’appui de cadres égoïstes, corrompus, rompus au mensonge, au vol et à la dilapidation des deniers publics », a lancé le président de l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRG) dans son discours de l’an.

A l’occasion du nouvel an qui s’annonce dans quelques heures, Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou a adressé ses meilleurs vœux à la population guinéenne et appelé les uns et les autres au rassemblement pour, dit-il, éliminer la dictature imposée par Alpha Condé au peuple de Guinée.

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose l’intégralité de ce message :

Militantes et Militants de l’UDRP.

Guinéennes et guinéens,

Chers compatriotes,

Dans le sillage des temps et de l’histoire, une année finit et une année commence. L’année 2020 s’éclipse et 2021 s’annonce, porteuse de tous les espoirs des peuples de l’humanité entière face à la pandémie dévastatrice du COVID-19. En ces moments de profondes et troublantes réflexions, cependant porteuses d’optimisme pour l’avenir démocratique et sécuritaire de notre nation, l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès souhaite à tous les guinéens et à toutes les guinéennes, une très bonne et heureuse année 2021.

Que l’année nouvelle 2021 soit enfin le véhicule de la paix et de la concorde entre nos différentes Communautés condamnées par des liens séculaires à vivre en symbiose et en harmonie les unes avec les autres, en dépit des velléités de conflits politiques entretenus à dessein par la classe politique au pouvoir.

L’histoire politique de la Guinée, démontre que l’année 2020 a été une année particulièrement douloureuse, une année marquée essentiellement par les efforts soutenus de Mr Alpha Condé, parjure après parjure, de fouler aux pieds la loi suprême du pays qu’est la constitution, en imposant aux forceps une nouvelle constitution, un pseudo parlement monocolore et un troisième mandat présidentiel, tous illégitimes, ayant entraîné des vagues de contestation meurtrière, et potentiellement une chienlit qui risque d’embraser toutes nos communautés.

Cependant, la bravoure et la farouche détermination du Peuple de Guinée à ne plus jamais subir l’imposition du déshonneur et de l’indignité continuent de retentir à travers le monde épris de justice et de paix. Au nom de l’UDRP, nous rendons hommage à tous ceux qui, au prix de leurs vies se sont battus pour une alternance encore élusive, mais certaine. Nous sommes à jamais inféodés à leur esprit de sacrifice pour l’avènement d’une Guinée Nouvelle.

Chers Compatriotes,

En 2021, des défis majeurs s’annoncent sur le chemin escarpé de la démocratie et du développement économique dans notre pays. Sans verser dans une procrastination incongrue du fait de l’élimination injustifiée de son candidat à l’élection présidentielle du 18 Octobre 2020, l’ UDRP lance un appel au rassemblement du peuple, à sa mobilisation avec une détermination sans faille pour éliminer toutes les séquelles de la dictature anticonstitutionnellement imposée au Peuple de Guinée par Alpha Condé, avec l’appui de cadres égoïstes, corrompus, rompus au mensonge, au vol et à la dilapidation des deniers publics.

L’UDRP prend l’engagement solennel devant le peuple de Guinée et devant la communauté internationale, de toujours favoriser la voie du dialogue inclusif et sincère qui doit prioriser les intérêts supérieurs de la Nation dans le combat contre l’injustice, contre le fléau meurtrier de l’ethnocentrisme, de la mal gouvernance et de la corruption, afin d’engager la Guinée dans la voie d’un développement socio économique soutenu, en adéquation avec les besoins du peuple.

Avec une bonne dose de prudence et d’optimisme, l’UDRP continuera à œuvrer pour l’instauration de la paix véritable, fondée sur la justice et la vérité pour que règne en Guinée la dictature du pardon, de la tolérance et de la cohésion sociale.

Bonne et heureuse année 2021 !

Que Dieu bénisse abondamment la Guinée et son peuple !

Vive la Paix et la Réconciliation !

Je vous remercie !

Dr. Edouard Zoutomou KPOGHOMOU

Président de l’UDRP

Lire

Symposium de Roger Bamba : les autorités refusent le palais du peuple à l’UFDG

31 décembre 2020 à 12 12 46 124612


Où se tiendra le symposium de Roger Bamba ? Cette question reste aujourd’hui sans réponse. L’UFDG voulait organiser cette cérémonie au palais du peuple, à Conakry, pour rendre un vibrant hommage à son militant décédé en prison. Mais, l’administration générale du palais refuse que la rencontre se tienne sur les lieux. L’annonce a été faite par
Joachin Baba Millimono, le coordinateur adjoint de la cellule de communication de l’UFDG, dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce jeudi 31 décembre 2020.

Lire

Lutte contre le Covid-19 : les Guinéens vivant en Belgique volent au secours des hôpitaux du Grand Conakry

31 décembre 2020 à 12 12 02 120212

La communauté guinéenne vivant en Belgique apporte une contribution importante à la lutte contre la pandémie du coronavirus dans notre pays. Ces ressortissants guinéens ont offert des équipements de protection à plusieurs structures sanitaires de notre pays. La remise de ce don a eu lieu hier, mercredi 30 décembre 2020, dans les locaux de la direction régionale de Conakry, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Chef de file de l’opposition : Cellou Dalein Diallo répond à Mamadou Sylla

31 décembre 2020 à 11 11 19 121912

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

Le ton est monté ces derniers jours entre Cellou Dalein Diallo et Mamadou Sylla, suite au refus du président de l’UFDG de reconnaître le statut de chef de file de l’opposition guinéenne de son homologue de l’UDG. Mamadou Sylla est sorti dans les médias pour tenir des propos très durs à l’endroit de son ancien allié qu’il qualifie de haineux, lui interdisant même de mentionner désormais son nom dans la presse.

Lire

Cellou Dalein empêché de voyager : voici la réaction de Sidya Touré

31 décembre 2020 à 9 09 50 125012

Sidya Touré, président de l’UFR

Sidya Touré n’a pas tardé à réagir à la décision des autorités guinéennes d’empêcher Cellou Dalein Diallo de sortir du pays. Le principal opposant au régime Alpha Condé, qui voulait se rendre à Bamako aux obsèques de son ami Soumaïla Cissé, a été refoulé dans la soirée de ce mercredi, 30 décembre 2020, à l’aéroport de Conakry. Le président de l’UFR dénonce une décision « non conforme à nos us et coutumes ».

Lire

Adoption du volet recettes de la LFI 2021 : voici le rapport

31 décembre 2020 à 7 07 51 125112

République de Guinée

Travail- Justice- Solidarité

ASSEMBLÉE NATIONALE

N°0025/SG/AN

NEUVIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la présidence de l’Assemblée Nationale, le 24 novembre 2020

RAPPORT

Sur le volet recettes du Projet de loi de Finances Initiale 2021

Fait

Par la Commission des Affaires Économiques et Financières, du Plan et de Coopération.

Présenté par le Rapporteur Général Honorable Aboubacar Adama SYLLA

Décembre 2020

Lire