Coyah : Mamadi Doumbouya et Mohamed Béavogui engagent une croisade contre la Covid-19

Le président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya, en compagnie de son Premier ministre, Mohamed Béavogui, a lancé ce lundi, 20 décembre 2021, la campagne d’accélération de la vaccination contre la Covid-19.

La cérémonie a eu lieu à la maison des jeunes de Coyah, en présence des autorités sanitaires, des partenaires techniques et financiers de la Guinée, ainsi que de nombreux citoyens. L’objectif est d’intensifier la vaccination pour empêcher une nouvelle flambée de la maladie en Guinée, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

C’est sous le thème : « la vaccination contre la Covid-19 sauve des vies, faites-le dès aujourd’hui » que le colonel Mamadi Doumbouya, en compagnie de Mohamed Béavogui a lancé cette campagne. Une première phase de la nouvelle croisade contre le coronavirus, qui va s’étendre sur deux semaines, a indiqué le directeur général de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS).

Pr Fodé Amara Traoré, Directeur général de l’ANSS

« Comme vous le savez, la vaccination permet de ralentir l’évolution de la maladie et de protéger massivement la population. Et, à l’occasion de cette campagne accélérée, il y aura une démultiplication des ressources en termes de matériels et aussi de personnels pour que nous puissions toucher beaucoup plus de personnes.

Les sites ont été augmentés, les ressources humaines, les agents vaccinateurs également, mais aussi le nombre de vaccins pour que l’objectif puisse être atteint. Les dispositions ont été prises dans toutes les préfectures, régions et communes. Nous avons déjà plus de deux millions de vaccins en stock », a fait savoir le Pr Fodé Amara Traoré.

Prenant la parole, le ministre de la santé, Mamadou Pètè Diallo, a souligné que cette campagne de vaccination sera plus rapprochée des populations que les précédentes. Cela, en vue d’éviter aux citoyens de parcourir une grande distance pour se faire vacciner.

Mamadou Pètè Diallo, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique

« Pendant les deux prochaines semaines, les services du ministère de la santé, avec le soutien des autorités préfectorales, communales et régionales, mais aussi celui de toutes les populations, entrent dans une campagne de vaccination où nous allons trouver des Guinéens là où ils vivent pour tous ceux qui sont éligibles. L’objectif que nous nous sommes fixés, c’est de permettre à notre peuple d’avoir accès au vaccin de là où ils vivent.

Qu’ils n’aient pas besoin de faire des kilomètres pour ça. L’autre mission de cette campagne, c’est de restaurer la confiance entre le peuple de Guinée et son système de santé. Parce que le premier interlocuteur de la population vis-à-vis des autorités, c’est le système de santé », a dit le ministre de la Santé et de l’hygiène publique.

De son côté, le Premier ministre a invité les Guinéens à se mobiliser massivement pour se faire vacciner, afin de se protéger contre les conséquences négatives de la pandémie de Covid-19.

Mohamed Béavogui, Premier ministre, chef du gouvernement

« La menace du Covid-19 dans est encore là, avec de nouvelles vagues dans certains pays et des variants encore très actifs à travers le monde. Avec la découverte du nouveau variant Omicron qui se propage à travers le monde, l’accélération de la vaccination contre le Covid-19 demeure une nécessité, afin d’immuniser le maximum de nos compatriotes.

C’est un grand défi qui nous interpelle tous. Nous invitons tous ceux qui ne se sont pas fait vacciner et qui ont atteint l’âge de le faire, de profiter de cette occasion pour se faire vacciner, car la vaccination sauve des vies », a déclaré Mohamed Béavogui.

Abondant dans le même sens, le colonel Mamadi Doumbouya, a appelé à l’engagement de tout le monde pour l’atteinte de l’objectif visé par cette campagne de vaccination.

Mamadi Doumbouya, président de la transition

« J’exhorte tout un chacun à se faire vacciner pour arrêter cette pandémie en Guinée. Ensemble, nous pouvons réussir. Vous savez bien que la pandémie existe, il faut la combattre donc. Pour moi, la vie de chaque guinéen compte. Chaque Guinéen est important à mes yeux. Nous devrions tous, à commencer par moi, nous faire vacciner parce que cette pandémie existe bel et bien », a dit le chef de l’Etat guinéen.

Pour donner l’exemple, le colonel Mamadi Doumbouya a été le premier à prendre le vaccin.

De retour de Coyah, Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS