Guinée : le Système des Nations Unies veut accompagner la Transition

Dans la journée de ce mardi, 15 février 2022, Dr Dansa Kourouma, le Président du Conseil national de la transition (CNT), a reçu Vincent Martin, le Coordonnateur du Système des Nations Unies en Guinée. Cette audience s’est déroulée dans la salle des Actes du Palais du peuple, en présence des collaborateurs du président du CNT et des membres de la délégation des Nations Unies, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Au menu de la rencontre, la définition de la nature de l’appui à accorder au CNT par le Système des Nations Unies pour la réussite de la transition.

Au sortir de la salle, Vincent Martin a rassuré de l’engagement de la communauté internationale d’accompagner la Guinée à un retour à l’ordre Constitutionnel.

Vincent Martin, Coordonnateur du Système des Nations en Guinée

« En tant que Coordonnateur du Système des Nations en Guinée, j’ai souhaité rencontrer le Président du CNT pour échanger sur l’accompagnement que peut offrir le Système des Nations Unies dans le cadre de cette transition pour la suite du processus. Nous avons tenu à féliciter le Président et les deux Vice-présidents pour leur nomination », a dit le Coordonnateur du Système des Nations Unies en Guinée.

Vincent Martin a par ailleurs salué la prise en compte des dimensions genre, du handicap et des questions liées à la réconciliation par les membres du CNT. Il dit avoir partagé avec les responsables du CNT la volonté liée au respect et à la promotion des droits des enfants, des droits des femmes. L’occasion a également permis aux deux parties de parler de la durée de la transition et de la réécriture de la Constitution. Pour faciliter ce travail, le Système des Nations Unies dit attendre du CNT des propositions claires allant dans ce sens.

De son côté, Elhadj Sény Facinet Sylla, deuxième Vice-président du CNT, s’est réjoui de la rencontre et ce soutien de la communauté internationale à la transition. Il a réitéré la volonté affichée des membres de l’institution de travailler de manière à mériter la confiance placée en eux.

Elhadj Sény Facinet Sylla, deuxième Vice-président du CNT

« Nous avons eu l’honneur de recevoir la visite du Coordonnateur du Système des Nations Unies accompagné des Chefs d’agence de l’UNICEF et des Droits de l’homme. Ils sont venus nous saluer et féliciter pour l’honneur que le Président nous a fait de nous faire de nous des Conseillers chargés d’un organe très important, qui est le CNT. Nous avons pris des félicitations qui nous ont été adressées. Et nous les avons rassurés de notre responsabilité à travailler. Nous avons une pleine conscience des tâches qui nous attendent et nous savons que les populations ont de très fortes attentes que nous entendons effectivement combler.  Nous avons parlé particulièrement de la réconciliation qui est l’une des dimensions des missions qui sont  assignées au CNT. Nous leur avons dit que nous travaillerons sur ce dossier pour qu’un mécanisme de réconciliation nationale soit trouvé. Et finalement que le contentieux guinéen puisse être apuré, et que les Guinéens puissent se parler et se pardonner après avoir connu la vérité sur ce qui s’est passé et se mettre à l’essentiel qui est le développement », a précisé le 2ème Vice-président du CNT.

Depuis l’installation du CNT, le 5 février 2022, un intense balai diplomatique y est enregistré au siège de l’institution, comme pour témoigner de l’intérêt porté par l’opinion à cet organe de transition, chargé principalement de réécrire la Constitution et des lois organiques, notamment celles qui gouvernent les institutions démocratiques ou encore l’évacuation de l’épineuse question de la réconciliation nationale.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS