Faranah : un vieil homme découpé à Bantoun, le présumé auteur mis aux arrêts

Le président de district de Bantoun Gbenikoro, relevant de la sous-préfecture de Bantoun, à 18 kilomètres de la commune urbaine de Faranah, a été retrouvé mort, gisant dans une mare de sang. Lamine Oularé, âgé d’environ 70 ans, a été mutilé par son bourreau. Les faits se sont déroulés dans la journée d’hier, mardi 12 avril 2022, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La découverte macabre a eu lieu aux environs de 14 heures.  Selon nos informations, la victime revenait de la brousse sur sa moto quand elle s’est faite agresser. C’est un citoyen qui a découvert le corps avant d’aller informer les citoyens.

Pendant que les citoyens s’affairaient autour du corps du défunt, le présumé auteur du drame s’est également pointé sur les lieux. Mais, ne portant pas de chemise, Sambou Oularé a attiré les attentions.  C’est ce qu’a confié un témoin de la scène à notre reporter. « Quand on lui a demandé où il était et où sont ses habits, il n’a pas donné de réponse. On l’a pris pour aller voir où sont ses habits. Finalement, on a trouvé ses habits avec la machette tachée de sang… ».

Interrogé, l’auteur présumé du crime, Sambou Oularé, a reconnu les faits. « J’étais en brousse. Au bord de la route, je cherchais à rentrer au village. J’ai vu le vieux sur sa moto, j’ai plaidé qu’il me transporte avec lui. J’ai tout fait, mais il a refusé. Quand il a bougé, j’ai tiré sa moto par derrière. Il est tombé. J’avais une coupe-coupe. Je l’ai découpé en morceau », a confessé Sambou Oularé.

Egalement interrogé par notre correspondant, le sous-préfet de Bantoun, le Colonel Sylla Mamadouba, a fait savoir que le présumé auteur de cet acte est entre les mains de la justice. « Au moment où je vous parle, j’ai déjà conduit le présumé criminel à Faranah. Je l’ai mis à la disposition de la justice… ».

Le tribunal de première instance de Faranah s’est saisie de l’affaire et devrait mener des enquêtes pour faire la lumière sur cet acte qui a révolté plus d’un dans la localité. Sambou Oularé, cultivateur de profession, âgé de 27 ans, est détenu à la maison centrale de Faranah.

Le défunt Lamine Oularé était marié à 3 femmes et père de 18 enfants.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tel : 620241513/660272707

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS