Hôpital préfectoral Siguiri : deux médecins agressés par un groupe de jeunes

Deux médecins ont été victimes d’agression ce jeudi, 12 mai 2022, à l’hôpital préfectoral de Siguiri. Un groupe de jeunes est venu les trouver à leur lieu de service pour les brutaliser, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

C’est une affaire banale qui a failli virer au drame. Tout serait parti d’une dispute entre le vigile de l’hôpital préfectoral de Siguiri et un jeune homme qui voulait garer sa moto dans la cour du centre hospitalier. Finalement, le jeune en question est venu avec certains amis à lui pour agresser Dr Abdoulaye Bachir  Condé, médecin en service au service des urgences et le directeur de l’hôpital préfectoral de Siguiri.

 « Ce matin, je suis venu trouver un groupe de jeunes au portail, en train de crier. Je leur ai demandé ce qui se passait, ils m’ont fait savoir que c’est le portier qui a demandé à un jeune de garer sa moto en dehors de la cour de l’hôpital, ce qui est une règle connue de tous ici. Mais, le jeune n’a pas voulu obtempérer. Après  les explications, j’ai demandé au portier de rester calme, je suis allé travailler.

Le jeune en question est parti en ville, il a pris ses amis, et ils sont revenus sur les lieux. Ils sont entrés dans l’hôpital et sont venus me trouver au service des urgences pour m’agresser. Quand le directeur de l’hôpital est venu intervenir, ils ont porté la main sur lui aussi », a expliqué Dr Abdoulaye Bachir Condé.

Selon lui, ce n’est pas la première fois que des jeunes viennent agresser des médecins à l’hôpital préfectoral de Siguiri. Mais cette fois, il a décidé de porter l’affaire devant la justice. « J’ai informé le procureur, et au moment où les policiers venaient, les jeunes ont pris la fuite. Mais j’ai porté plainte contre deux d’entre eux que je connais personnellement », a indiqué Dr Condé.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé  pour Guineematin.com 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS