Koundara : un accident de la circulation fait deux morts et de nombreux blessés

4 avril 2019 à 11 11 06 04064
image d’archives

Un accident de la circulation s’est produit dans la soirée d’hier, mercredi 03 avril 2019, dans la préfecture de Koundara. C’est un camion faisant le transport mixte qui s’est renversé sur la nationale Koundara-Labé. Deux personnes ont trouvé la mort et de nombreuses autres ont été blessées dont certains grièvement, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

L’accident s’est produit aux environs de 19 heures au niveau de la zone de Marewel, située à 25 km de la commune urbaine de Koundara. Selon Alhassane Lobilo, le président du syndicat des transporteurs de Koundara, le camion qui s’est renversé rentrait du marché hebdomadaire de Kifaya, avec à son bord, des passagers et des bagages divers. Il était conduit au moment des faits par l’apprenti-chauffeur qui effectuait ce voyage sans son maître.

Informées de l’accident, la police, la gendarmerie et la Croix-Rouge de Koundara se sont rendu sur les lieux. Mais, à leur arrivée, ils ont trouvé que deux passagers du camion ont déjà trouvé la mort. De nombreux autres autres (plus de 30 personnes) étaient blessés et avaient besoin d’une aide d’urgence. Ils ont été évacués rapidement à l’hôpital préfectoral de Koundara, pour des soins.

Parmi les blessés, figurent plusieurs femmes et quelques enfants. Selon le constat de la police, l’excès de vitesse et le dépassement défectueux sont à l’origine de cet accident.

De Koundara, Mamadou Yéro Baldé pour Guineematin.com

Lire

Koundara : une fausse rumeur paralyse les écoles ce mardi

19 mars 2019 à 15 03 01 03013

La campagne de distribution gratuite du Praziquantel et l’Albendazole, des médicaments censés lutter contre les parasites chez les enfants âgés de 5 à 14 ans, continue de créer la psychose dans les écoles guinéennes. Après Coyah et de Dubréka et Fria hier, c’est Koundara qui a connu un vent de panique ce mardi, 19 mars 2019, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La psychose était de taille hier lundi à Coyah, Dubréka et même à Fria, où l’administration de déparasitant à des écoliers a failli tourner au drame. La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre. C’est dans ce sens qu’un vent de panique s’est emparé de la commune urbaine de Koundara, ce mardi. Les parents d’élèves ont pris d’assaut les écoles pour chercher leurs enfants.

Selon le Directeur Préfectoral de l’Education de Koundara, joint au téléphone, un mouvement de panique a bien été constaté dans la ville. A en croire Ben Soriba Camara, tout est parti d’une folle rumeur selon laquelle des vaccins devaient être administrés aux élèves de Koundara. « C’est effectif, il y a eu un mouvement de panique dans les écoles, qui a amené les parents d’élèves à envahir les concessions scolaires pour sortir leurs enfants de là.

Moi, j’ai directement ordonné aux directions des écoles de libérer les enfants. C’est une panique née d’une fosse rumeur suite à ce qui s’est passé à Coyah et à Dubréka. Les gens, sur les réseaux sociaux, ont fait les lectures, on a diffusé au niveau de certains parents qui ont même rapporté qu’une école de Koundara a été atteinte de ça. Ce qui est faux.

Là-dessus, le préfet et moi, nous sommes allés sur le terrain, on a constaté dans toutes les écoles qu’aucun agent de santé n’est arrivé dans une école. A postériori d’ailleurs, aucun produit lié à une vaccination n’est arrivé à Koundara», a-t-il précisé.

Par ailleurs, Ben Soriba Camara a dit que la situation s’est calmée et qu’une réunion a été tenue entre élus locaux, le préfet et les religieux afin de sensibiliser les parents d’élèves de la nécessité de laisser leurs enfants reprendre le chemin de l’école dès demain, mercredi. « Après ce mouvement, il était nécessaire qu’on réunisse les élus locaux, les services de sécurité. Nous sortons maintenant (13h 50) de cette réunion.

Il a été décidé, chacun en ce qui le concerne, de faire une large sensibilisation au niveau de la radio communautaire, au niveau des mosquées. Parce que le mouvement avait envoyé même les élèves du secondaire public à aller déloger les élèves de certaines écoles privées qui n’avaient pas connu ce problème. Nous rassurons les populations, les parents d’élèves que ces rumeurs sont nulles et de nul effet. Ce n’est pas vrai. Nous les exhortons à laisser leurs enfants aller à l’école ».

Egalement interrogé par Guineematin.com, Mohamed Somparé, le directeur de l’hôpital préfectoral a dit que Koundara n’est même pas concerné par cette campagne de vaccination. Selon lui, c’est avec un grand étonnement qu’il a appris ce mouvement de panique dans la préfecture.

« La campagne n’a pas eu lieu à Koundara. Comme les gens ont appris dans les réseaux sociaux, ils sont allés chercher leurs enfants dans les écoles. Ce qui a créé la panique. Koundara n’était même pas concerné par cette vaccination. C’est Fria, Dubréka et Coyah qui étaient concernés par la campagne », a précisé le premier responsable de l’hôpital de Koundara.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Sérima (Labé) : le gouvernement du Japon au secours des populations agricoles

20 juin 2018 à 19 07 17 06176

Dans l’après-midi d’hier mardi, 19 juin 2018, l’ambassadeur du Japon en Guinée, Son Excellence Hisanobu Hasama, en collaboration avec la FAO et le PAM a procédé au lancement du projet ‘’renforcement des moyens d’existence des populations affectées par les catastrophes naturelles en Guinée’’.

Lire

Coopération : les USA offrent des engins roulants et du matériel bureautique au ministère de la justice

31 octobre 2017 à 6 06 57 105710

L’ambassade des Etats-Unis en Guinée a offert au ministère de la justice cinq véhicules 4X4, six (6) motos, des matériels bureautiques et mobiliers. La remise a eu lieu hier, lundi 30 octobre 2017. Ce don vise à aider la justice guinéenne à être plus proche des justiciables, notamment à l’intérieur du pays, rapporte le journaliste de Guineematin.com, qui a assisté à la cérémonie.

Lire

Gaoual : une fille tuée à Kounsitel par sa copine à l’aide d’un couteau

21 octobre 2017 à 19 07 46 104610

capitaine Mamadou Saliou Diallo, commandant de la Gendarmerie, Gaoual

La demoiselle Maïmouna Bella Touré est accusée d’avoir tuée sa copine, Salimatou Sané à l’aide d’un couteau, hier, vendredi, 20 octobre 2017, aux environs de 20 heures, à Kounsitel, dans la préfecture de Gaoual. Pour l’heure, on ignore la cause de ce crime crapuleux. Mais, selon les indiscrétions, tout laisse à croire que c’est à cause d’un homme, que ce drame s’est produit, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Koundara : la justice de paix accusée de « vendre » un casier judiciaire à 1 500 000 GNF

9 octobre 2017 à 19 07 40 104010

Dans une correspondance, en date du le 21 septembre 2017, adressée au juge de paix de Koundara, Mamadou Saliou Soumah, le président de la fédération des associations des ressortissants de la préfecture à l’étranger, Mamadou Yaya Diallo, installé à Barcelone, en Espagne dénonce et condamne vigoureusement « une surenchère exagérée infligée» aux fils du Badiar vivant à l’extérieur du pays, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Vulgarisation du code des collectivités locales : 3 ONG à l’assaut de la Moyenne Guinée

19 avril 2017 à 19 07 32 04324

Un consortium constitué de trois (03) ONG (CAM, 2ADC et AFDD) lance le projet de vulgarisation du code des collectivités locales dans les dix préfectures de la Moyenne Guinée. Ce projet a été lancé à Labé ce Mercredi 19 Avril 2017 par les autorités de Labé. C’est Ouremba Traoré, chef de cabinet du Gouvernorat de Labé, qui a, au nom du Gouverneur, lancé ce projet, en compagnie du préfet de Labé et du président du Conseil Régional des Organisations de la Société Civile, a constaté Guineematin.com à travers un de ses correspondant dans la région.

Lire

Sécheresse : ce que risquent Kaback, Kakossa, Boffa, Dubréka, Boké, Kamsar, Gaoual, Koundara, Tougué, Siguiri…

15 avril 2017 à 9 09 17 04174

Le changement climatique, défi majeur de notre époque, continue à préoccuper les acteurs impliqués dans la protection de l’environnement. C’est dans cette dynamique que le Centre International de Recherche et Documentation (CIRD) a servi de cadre, ce vendredi 14 avril 2017 dans l’après-midi, à une conférence-débats axé sur le changement climatique, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Fria: les nouveaux enseignants attendent toujours leur premier salaire

14 avril 2017 à 15 03 20 04204

Deux mois après leur prise de fonction, les nouveaux fonctionnaires recrutés au compte de l’éducation se sont retrouvés dans la matinée de ce vendredi 14 avril 2017 à la direction préfectorale de l’éducation demander les raisons du retard de leur salaire, rapporte la correspondante de Guineematin.com à Fria.

Lire

De nouveaux enseignants « abandonnent » les écoles de l’intérieur : manifestation des élèves de Boké

8 mars 2017 à 10 10 41 03413

Les élèves du lycée Filira (dans la commune urbaine de Boké), notamment ceux de la 12ème année Sciences Mathématiques ont organisé une marche pacifique hier, mardi 07 mars 2017, en se dirigeant vers la direction préfectorale de l’éducation (DPE) de Boké. C’est aux environs de 9 heures que ces élèves ont envahi la cour de la DPE avec des slogans tels que : « on n’en a marre ! On veut des professeurs ! »…

Lire

Kalémodou Yansané, Ousmane Gaoual et Dian Baïlo : 3 députés de l’UFDG se contredisent sur les routes prioritaires

2 décembre 2016 à 8 08 58 125812

députésLors de la séance des questions aux membres du gouvernement en charge des Travaux publics, de l’aménagement du territoire et des Transports, chaque député, notamment les uninominaux, a essayé de plaider en faveur de sa circonscription dans le cadre particulier de la réfection ou de la construction des routes. C’est le cas de l’honorable Ousmane Gaoual et de Dian Baïlo Diallo qui ont pris le contre-pied de Kalémodou Yansané sur le projet de réalisation des routes Boké-Gaoual et Kindia-Télimélé-Gaoual, a constaté sur place l’un des reporters de Guineematin.com dans l’après-midi d’hier, jeudi 1er décembre 2016.

Lire

Evaluation de la rentrée scolaire : le ministre Ibrahima Kourouma à Boké

9 novembre 2016 à 18 06 35 113511

ibrahima-kouroumaLe ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Docteur Ibrahima Kourouma, est arrivé à Boké dans la soirée d’hier, mardi 8 novembre 2016. Et, c’est au village communautaire de Boké (dans la commune urbaine) que le ministre s’est entrenu avec les responsables du système éducatif de la région administrative, notamment l’inspection régionale de l’éducation, les directeurs préfectoraux venus des cinq préfectures (Boké, Boffa, Fria, Koundara et Gaoual), a constaté Guineematin.com dans la matinée de ce mercredi 9 novembre 2016.

Lire

Koundara: un ressortissant malien interpellé et détenu à la prison civile

13 septembre 2016 à 18 06 30 09309

préfecture de KoundaraUn ressortissant de la République sœur du Mali, connu sous le sobriquet de MALIEN, vendeur de café noir et de thé vert à la Gare routière de Koundara, dans la commune urbaine, en Moyenne Guinée, a été interpellé et détenu à la prison civile de la préfecture, depuis le dimanche, a appris un correspondant de Guineematin.com dans la région. 

Lire

Koundara: réunion sur la mobilisation et la réglementation des ressources financières

27 août 2016 à 11 11 48 08488

Koundara LycéeLa salle de conférence du Bloc Administratif préfectoral de Koundara a abrité, vendredi, 26 août 2016, une réunion de concertation sur l’application stricte de la loi des finances en vue d’une mobilisation effective et la réglementation des ressources financières de la préfecture, a appris Guineematin.com d’un confrère de la place.

Lire