Lutte contre la COVID-19 : les ressortissants de Lola offrent des kits sanitaires à leur préfecture

19 mai 2020 à 17 05 06 05065

Dans le cadre de la riposte contre la COVID-19, les jeunes ressortissants de Lola résidant à Conakry en collaboration avec le Club des Jeunes pour le Leadership, ont procédé à une remise de kits sanitaires à la préfecture de Lola. La remise de ce don a eu lieu hier, lundi 18 mai 2020, dans l’enceinte de l’Ecole Primaire Centre I, en présence du préfet et du directeur préfectoral de la santé, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Lola : « qu’est-ce qui menace la paix ici ? »

4 octobre 2019 à 8 08 53 105310
Préfet de Lola, Saa Yola Tolno

Une délégation composée de députés guinéens, d’experts des Nations Unies, de cadres du ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, de la Société Civile et du Groupe National de Contact a bouclé une tournée marathon axée sur la promotion de la paix, du dialogue et de la cohésion sociale.

Dans la préfecture de Lola, la mission a conféré avec les autorités et les acteurs sociopolitiques. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre du projet « Appui au dialogue et participation politique inclusifs en Guinée », rapporte Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Après le souhait de bienvenue adressé à ses hôtes, le préfet de Lola, Saa Yola Tolno, s’est réjoui de cette initiative. « Nous remercions la délégation par rapport à l’importance du thème à débattre. Avec la présence de tous les acteurs sociaux, cela ne fera que nous aider à consolider la paix et la cohésion sociale dans notre préfecture », a souligné le Préfet.

En prenant la parole devant la cinquantaine de participants, Dr Jean Edouard Sagno, le directeur de cabinet du président de l’Assemblée Nationale, a expliqué que ce projet repose sur cinq concepts-clés à savoir : la promotion de la paix, du dialogue, de la participation inclusive, la promotion de l’unité dans la diversité et le respect des droits de l’homme.

Selon Docteur Sagno, « nous venons à Lola aujourd’hui vous dire ce qu’est le projet et comment vous allez jouer votre partition. Avant d’être là, nous avons déjà fait quelques préfectures et nous sommes sur l’axe 4, celui de la Guinée forestière. Et dans chaque région naturelle, le projet a dépêché une mission et de façon simultanée. Ce, afin de permettre à nos populations d’être prêtes à promouvoir la paix et le dialogue avant, pendant et après les consultations électorale annoncées à la fin de cette année et en 2020 dans notre pays ».

Hadja Zénab Traoré du Groupe National de Contact

Pour sa part, Hadja Zénab Traoré du Groupe National de Contact a insisté sur les vertus de la paix. « C’est dans la paix qu’on peut célébrer les mariages, organiser des rencontres, tenir des conférences de presse ou faire des réunions comme ici. Le Groupe National de Contact est à l’écoute des populations pour qu’après ce tour d’horizon, qu’on sache où commencer. Pour le moment, nous sommes à l’écoute et au contact des populations », a-t-elle expliqué, tout en rappelant la complexité de la gestion des problèmes transfrontaliers entre les populations guinéennes, ivoiriennes et libériennes.

Honorable Fatoumata Binta Koïn Diallo

La députée Fatoumata Binta Koïn Diallo, élue sous la bannière de l’UFDG, a rappelé à l’assistance que rien n’est possible sans la paix. « Comme nous sommes venus vous expliquer les concepts clés de ce projet portant sur la paix et le dialogue, je voudrais que les participants nous disent quels sont les problèmes qui menacent la paix ici ? Et, quelles sont les solutions possibles pour sauver et consolider la paix à Lola. Je vous rappelle que rien n’est possible sans la paix. Sans la paix, il n’y a pas de développement. Sans la paix, on ne peut absolution rien. Et, je rappelle que sans justice, il n’y a pas de paix. Nous savons que Lola est une préfecture frontalière. Nous parlons des élections législatives qui arrivent. Généralement, avant, pendant et après chaque consultation électorale, c’est des problèmes. Mais, chacun de nous doit se rappeler que nous sommes tous les mêmes. Nous sommes tous d’Adam et d’Eve. La diversité ethnique, religieuse et autres, doivent nous permettre de consolider le tissu social et l’unité de notre pays. Pour cela, il faut qu’on s’écoute, qu’on se respecte, qu’on dialogue et que les conventions soient respectées », a sollicité la députée.

Honorable Anne Marie Mansaré

La députée Anne Marie Mansaré, du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel, a invité les populations de Lola à travailler à la consolidation de la paix en toute circonstance. « Je vous demande de faire attention à la politique. Si la politique doit nous séparer et détruire les veilles amitiés, cela ne serait pas bien. Moi je vous demande de dire non à la guerre et oui à la paix », a plaidé l’Honorable Anne Marie Mansaré.

Honorable Christian Sinata Touré du groupe parlementaire Alliance Républicaine

Le député uninominal de Lola, chef de la délégation, Christian Sinata Touré, du groupe parlementaire Alliance Républicaine, a demandé aux participants d’être les messagers de la délégation auprès des populations de Lola. « Lola, comme toutes les préfectures de la Guinée, a besoin de se développer et d’aller de l’avant. Pour cela, il nous faut la paix, la compréhension entre les différentes couches sociales. Je vous demande de rester chacun comme apôtre de la paix pour le bien de notre préfecture ».

Au nom des participants, Elhadj Ibrahima Sylla du RPG-AEC a soutenu que Lola est un modèle de paix. « Notre présence ici traduit cette réalité. Tous les sages sont là. Et un sage ne ment pas. Le message qu’on vous confie ici pour toute l’Assemblée Nationale, c’est que nous avons un Préfet modèle. Je pense que chacun devrait s’inspirer de l’exemple de Lola. S’il y a un problème, c’est tout le monde qui se retrouve dans le dialogue pour trouver la solution. C’est pourquoi la paix règne à Lola. Nous sommes entre deux frontières, ce n’est pas facile, mais notre Préfet a réussi à ramener la paix et la quiétude à nos frontières. Il faut le féliciter… ».

La cérémonie a pris fin dans une atmosphère festive et clôturée par des prières et bénédictions pour le bien de tout le pays.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Lire

Lola : les cadres administratifs rendent hommage au préfet pour ses « bonnes actions »

10 janvier 2019 à 19 07 38 01381

Les cadres de la préfecture de Lola se sont réunies hier, mercredi 09 janvier 2019, pour présenter leurs vœux de nouvel an au préfet, Saa Youla TOLNO. La cérémonie qui s’est tenue dans la salle de conférence de ladite préfecture, a connu la présence des autorités sous-préfectorales et communales, des directeurs préfectoraux et certains citoyens de la ville, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est le secrétaire général des affaires administratives de la préfecture, Bakary Komara, qui a prononcé le discours des cadres de la préfecture. Au nom de ses collègues, il a félicité le préfet pour les efforts qu’il a consentis dans le cadre du maintien d’un climat de cohabitation pacifique entre les populations de Lola, et les dispositions prises pour la stabilité dans la préfecture.

« Monsieur le préfet, votre engagement personnel, votre disponibilité à résoudre les problèmes des communautés, et en qualité de personne ressource de la décentralisation et de la gouvernance locale, nous obligent nous cadres à œuvrer pour développer l’entente et la cohésion entre nous. Monsieur le préfet, nous cadres de la préfecture de Lola, vous réitérons notre engagement, notre sincère collaboration et notre volonté inébranlable de vous accompagner et de vous assister dans l’accomplissement honorable des nobles missions, à vous, confiées par le chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE », a-t-il entre autres déclaré.

Saa Youla TOLNO

Très ému, le préfet, Saa Youla TOLNO, a tout d’abord remercié les cadres. Il s’est réjoui du calme qui prévaut à Lola et félicité les citoyens pour la préservation de la paix et de la cohésion entre les communautés. Monsieur Saa Youla TOLNO a ensuite promulgué des conseils pour la protection des biens publics, des sociétés et des étrangers venus investir dans la localité. « Il faut que nous soyons des amis dans notre vie, dans notre collaboration, c’est dans ça que nous avons tout à gagner et rien à perdre.

Donc le respect entre nous, l’amour entre nous, partout où il n’y a pas d’amour, il n’y a pas d’entente (…) Quand quelqu’un n’a pas votre amour, même si vous faites bien, il va prouver aux gens par A plus B que ce que vous faites n’est pas bon. Le président de la République n’est pas en train de faire de grandes œuvres dans le pays ? Mais ceux qui ne l’aiment pas disent qu’il ne fait rien. C’est l’amour-là qui manque dans notre pays, il faut qu’on s’aime », a exhorté le préfet.

Au cours de cette rencontre, certains cadres ont été félicités également pour leur courage, leur mérite, leur promptitude dans l’exécution des travaux, et pour leurs efforts dans la préservation de la paix dans leurs localités. C’est notamment les sous-préfets de Guéssao, Kokota, Bossou, ainsi que certains chefs de services et certains secrétaires généraux des sous-préfectures.

Il faut rappeler que l’actuel préfet, Saa Youla TOLNO, est à Lola depuis 2012. Il est le 18ème préfet de Lola.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

Lire

Lola : le ministre de la santé promet « des équipements performants » pour l’hôpital préfectoral

22 novembre 2018 à 20 08 22 112211

Le ministre de la Santé, en visite en Guinée forestière, a conféré avec les populations de Lola, ce jeudi 22 novembre 2018. Dr Niankoye Édouard Lamah est venu transmettre le message du président Alpha Condé, celui de préserver la paix, l’acceptation de son prochain et le retour des élèves dans les écoles, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Panique à Lola : un gendarme refuse de payer sa bière et fait exploser une grenade…

14 juin 2017 à 20 08 02 06026

La scène s’est déroulée dans la nuit d’hier, mardi 13 juin 2017, aux environs de 21 heures 47 au bar « la Colline » de monsieur Germain Lamah, situé au quartier Homiakoli 1, dans la commune urbaine de Lola. L’adjudant Oularé, venu prendre quelques bouteilles de bière a terminé la soirée par une explosion de l’une ses grenades, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Lola.

Lire

Coopération : des responsables de villages ivoiriens en visite d’amitié à Gueasso (Lola)

18 mars 2017 à 17 05 12 03123

Une délégation ivoirienne d’Ouaninou, une préfecture de la Côte d’Ivoire, s’est rendue, hier jeudi 16 mars 2017, dans la sous-préfecture guinéenne de Guéasso, à 60 km de la préfecture de Lola. Une visite s’inscrivant dans le cadre de la relance de la coopération entre les deux préfectures, interrompue à cause de la maladie à virus Ebola, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Des citoyens de Lola contre la SMFG: liberté provisoire pour le Colonel Gatta Doré

18 novembre 2016 à 7 07 52 115211

saa-youla-tolno-prefet-de-lola

Monsieur Saa Youla Tolno, préfet de Lola

Récemment, des citoyens de Lola avaient rencontré des responsables de la société des mines de fer de Guinée (SMFG) pour demander avec une certaine exigence l’emploi des jeunes locaux et un soutien au conseil des sages. A travers une lettre adresse à ladite société, les populations locales avaient même menacé de faire arrêter les activités de la société si leurs demandes ne sont pas prises en compte. La société a alors saisi les autorités locales et des arrestations ont commencé. Le cas d’un ancien colonel de la gendarmerie, devenu sage de Lola, fait actuellement débat, a constaté Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Lire