Comment gérer l’effectif d’élèves très élevé avec un nombre de places nettement limité ? C’est la question qui taraude aujourd’hui l’esprit des responsables de l’école primaire Dramé Oumar 1de Kankan. Avec un effectif de 1690 élèves, l’établissement ne dispose que de 4 salles de classes opérationnelles, a appris le correspondant de Guineematin.com sur place.

Pour un visiteur qui arrive pour la première fois à l’école primaire Dramé Oumar 1de Kankan, la surprise et l’étonnement ne vont pas tarder. Et pour cause, les lieux ne ressemblent nullement à une école. Surtout en cette période de vacances et de saison pluvieuse. Dans la cour, on trouve des eaux stagnantes et des herbes sauvages partout. Des moutons, chèvres et vaches viennent aussi se reposer sur les lieux. Et puis, on voit des jeunes qui y viennent pour jouer à des jeux de hasard.

Le visiteur se croirait plutôt dans un endroit abandonné. Car les murs aussi sont fissurés et renferme des nids de guêpes et des toiles d’araignées. Les toits sont abîmés et les salles de classes, pour la plupart, coulent abondamment. Pour être bref, on dirait que le spectacle est tout simplement alarmant sur le terrain. Pourtant, il y avait eu récemment une lueur d’espoir avec le lancement des travaux de rénovation de 8 salles de classes de cet établissement. Des travaux lancés après un véritable battage médiatique.

Fodé Bangaly Fofana

Mais peu après, les travaux se sont arrêtés, au grand dam de Fodé Bangaly Fofana, le directeur de cette école : « Depuis qu’ils ont fait la charpente des 8 salles de classes, rien n’est fait, le travail est arrêté depuis un mois, personne ne vient ici maintenant. Pourtant, il ne reste que peu de jours avant l’ouverture. Avec 1690 élèves pour seulement 4 salles de classes disponibles, où on ira avec ces enfants-là ? Si on ne continue pas le travail ce n’est pas bon, on a tellement de difficultés qu’on ne sait plus quoi faire.

Les 4 salles de classes ne peuvent pas contenir les 1690 élèves, et puis il faut voir l’état de ces classes aussi. S’il pleut c’est comme si vous êtes au dehors, l’eau coule abondamment, c’est pourquoi vous pouvez voir l’eau qui stagne à l’intérieur de ces salles. C’est un autre problème, presqu’on n’a pas de classes du tout, c’est grave ! » », indique le responsable éducatif.

Selon des témoins, c’est dans cette école que l’actuelle Première dame de la République, Hadja Djènè Kaba, a fait ses débuts à l’école. Le directeur de l’établissement s’étonne donc que celle-ci n’ait jamais pensé à cette école. « Depuis que moi je suis arrivé ici, je n’ai vu personne venir me dire que c’est la Première Dame qui m’a envoyé, même quand elle vient à Kankan ici, elle ne met pas pied dans cette école. On a longtemps parlé du mauvais état de cette école, mais jusqu’ici rien n’est fait », a dit Fodé Bangaly Fofana.

Reste à savoir maintenant comment les cours vont reprendre dans cette école le 03 octobre prochain, date prévue pour la rentrée scolaire.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tel : 00224 620 95 40 47

Facebook Comments

Guineematin