L’Association Solidarité Suisse Guinée a procédé, dans l’après-midi de ce samedi, 14 avril 2018, à la remise officielle d’un important lot d’outils informatiques constitués d’ordinateurs bureautiques à certaines écoles privées de la commune urbaine de Labé, au collège d’enseignement général public de Bourouwal Tappé, dans la préfecture de Pita, relevant de la Région Administrative de Mamou et à la rédaction régionale de votre quotidien en ligne, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

La cérémonie de remise officielle de ces 100 ordinateurs à 5 écoles privées de la commune urbaine de Labé (La Mission Kalima, Daara Etoile, Hadja Hafsatou de Daka et Hadja Kadiatou de N’Diolou), au collège de Bourouwal Tappé et à votre quotidien en ligne Guineematin.com était placée sous la présidence effective du gouverneur de la Région Administrative de Labé, Sadou Keïta entouré du secrétaire général chargé des Collectivités Décentralisées, Lanciné Sangaré ainsi que de l’inspectrice régionale de l’éducation (IRE), Mme Pierrette Toupou et de la directrice préfectorale de l’éducation (DPE), Hadja Aïssatou Diouldé Diallo.

Ce geste a été rendu possible grâce à l’action positive de la présidente de l’Association Solidarité Suisse Guinée, Hadja Adjidiatou Barry Baud qui a mené un plaidoyer auprès de l’Office des Nations Unies basé à Genève.

« Depuis quelques années, nous faisons un pladoyer auprès des Nations Unies pour la collecte d’ordinateurs et leur distribution en Guinée, en faveur des couches vulnérables et à très faibles revenus à savoir les jeunes, les femmes, les associations et le système éducatif.

C’est ainsi, qu’en 2016, nous avons distribué 200 ordinateurs et 20 imprimantes à des écoles à Conakry et à une trentaine d’ONG. En 2017, sous la présidence d’honneur de monsieur le ministre de l’Enseignement Elémentaire et de l’Alphabétisation, nous avons procédé à la remise de 100 ordinateurs à 5 écoles de la commune urbaine de Labé qui sont : Yacine Diallo, Hadja Hafsatou Barry, les complexes scolaires de N’diolou, Bowel Education et le Collège de Tata. Notre objectif est la lutte contre la pauvreté et la promotion des droits humains en Guinée, par la mise en œuvre de projets issus des communautés locales, ONG, coopératives, groupements et autres organisations structurées » a expliqué la coordinatrice des programmes de l’Association Solidarité Suisse Guinée, Hadja Binta Barry.

Depuis sa création, cette ONG a reçu, reformulé par ses experts et soumis aux donateurs plusieurs projets issus des ONG et associations locales. Après le financement, les responsables de cette association Solidarité Suisse Guinée assurent le suivi de l’exécution de ces projets sur le terrain.

A Labé, ils citent la fourniture scolaires et des ordinateurs à l’école Lamarana Dramé, la création et l’équipement d’un centre de formation des jeunes filles non scolarisées et déscolarisées à Tata, avec les volets alphabétisation, formation en informatique, couture, broderie, teinture et saponification.

Il y aussi l’équipement de la ferme avicole WARA de Labé d’un réfrigérateur qui fonctionne avec un générateur solaire et la construction et l’équipement à Hooré Saala d’un Centre d’Accueil pour les enfants abandonnés.

L’association a participé activement à la lutte menée par la Guinée pendant 2 ans contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, en assurant la formation à l’hygiène et à la distribution de kits sanitaires en faveur des femmes restauratrices de Tamagaly, Linsan, Pita et Dalaba.

Elle a également organisé un atelier de sensibilisation sur les mutilations génitales féminines dans la préfecture de Labé, en partenariat avec la Fédération Guinéenne des Réseaux de Femmes pour la Paix et le Développement (FEGUIRED/PD).

Pour être tout à fait complet, il convient de signaler qu’en Haute Guinée, l’association Solidarité Suisse Guinée a participé à l’implantation de moulins à céréales et de broyeuses de karité à Siguiri et Kérouané.

Ce bilan à mi-parcours a donné un sentiment de satisfaction aux autorités administratives locales et aux encadreurs de l’éducation qui n’ont pas manqué d’encourager les fondatrices de l’ONG à persévérer dans leurs œuvres louables en souhaitant qu’à l’avenir que les initiatrices prennent en compte les écoles publiques et les autres services de l’administration déconcentrée.

Les chefs des établissements bénéficiaires ont tour à tour promis d’utiliser les outils informatiques reçus conformément à la volonté des donateurs en vue de mettre leurs élèves respectifs au diapason des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

A préciser que la rédaction régionale de votre quotidien en ligne Guineematin.com a reçu un ordinateur bureautique pour marquer le point de départ d’un partenariat mutuellement avantageux entre ce médium et l’Association Solidarité Suisse Guinée.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin