Au surlendemain de la fête marquant la fin du mois de Ramadan, la police nationale continue de dresser le bilan des dernières 72 heures. Dans un entretien accordé à un reporter de Guineematin.com, monsieur Boubacar Kassé, directeur régional de la police de Conakry et porte parole du ministère de la sécurité a dit qu’au moins 11 faux policiers ont été mis aux arrêts ces derniers temps.

Ils étaient entrain de jouer un rôle qui n’était pas le leur dans la circulation et, pire, ajoute monsieur Kassé, ils étaient entrain d’arnaquer les motards sur la voie publique. Actuellement, ils sont détenus et tous ceux qui sont des vrais policiers vont passer en conseil de discipline, alors que les faux iront devant le procureur.

Le porte-parole de la police nationale a également dit que 3 accidents, dont un mortel, ont été enregistrés à Conakry pour la journée d’hier lundi.

En outre, monsieur Kassé a précisé que des échauffourées ont éclaté hier entre taximotards et jeunes à Lambanyi. Les jeunes ne veulent plus les voir sur les lieux. « 18 motos ont été saisies par la police et mises en lieu sûr au commissariat de Ratoma. On c chercher à régler le différend et les ayants droit vont récupérer leurs engins après », a laissé entendre monsieur Kassé.

Nous y reviendrons !

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin