Le ministre de l’Energie et de l’hydraulique, Dr. Cheick Taliby Sylla, accompagné des membres de son cabinet, a effectué une visite de la centrale thermique de Kaloum, ce mercredi 6 juin 2017. Après la visite des installations, le ministre a eu une réunion qui a duré près de 3 heures avec les responsables de cette centrale thermique pour échanger sur des solutions immédiates contre le délestage d’électricité dans notre capitale et sur l’ensemble du réseau interconnecté, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Comme la plupart des populations de Conakry, le ministre l’Energie et de l’Hydrolyque, dit avoir observé une perturbation généralisée dans la desserte en électricité, d’où cette visite au niveau de la centrale de Kaloum. « Vous avez constaté qu’à chaque pluie, à chaque orage, c’est un déclenchement généralisé, c’est une coupure généralisée, ce sont des départs qui sont en défauts et le temps mis est assez élevé pour pouvoir remettre le courant », a rappelé Dr. Cheick Taliby Sylla, venu écouter les exploitants pour trouver des meilleurs solutions afin de desservir la ville correctement.

Pour le ministre guinéen et président du conseil des gouvernements de l’OMVS, au 15 juillet de chaque année, l’écoulement normal des rivières recommence et l’accumulation d’eau dans les retenues commence également à cette période.

« Donc, on peut fortement améliorer la desserte d’électricité. Parce que pendant l’étiage, le plan d’eau chute fortement. Et, livrer l’électricité à ce moment ne répond pas au besoin des consommateurs. Donc, ce sont les centrales thermiques qui prennent le relais pendant cette période. C’est pour cela que nous avons visité la centrale Kaloum I, nous avons vu son état. On est venu sur la centrale de Kaloum II qui est toute neuve, qui a été mise en service en 2016 et nous avons visité aussi Kaloum V qui était complètement délabrée dans les temps. Mais, grâce au financement de la Banque Islamique de Développement, la réhabilitation est entrain d’être terminée », a dit le ministre, avant de rappeler qu’ils mettent l’accent actuellement sur le thermique pendant cette période, en attendant le 15 juillet. « Après cette date, il y aura suffisamment d’eau dans les retenues et l’hydroélectricité va prendre le relais. Et, on va baisser la production liée aux centrales thermiques ».

Concernant les problèmes constatés pendant cette réunion, le ministre de l’énergie a parlé d’approvisionnement en carburant, de maintenance, de paiement des factures liées à l’achat de l’Energie de ces producteurs Indépendants… « Ce qui fait qu’il y a aujourd’hui un manque de production réelle afin de satisfaire les populations de la capitale. La population doit s’attendre à une amélioration dans les jours à venir parce que deux problèmes se sont distingués dans les discussions avec les exploitants : il y a les problèmes de production d’énergie et il y a le problème de réseau ; tout ça a affaibli le transport d’énergie. Donc, l’amélioration on est sûr et certain que ça va arriver », a-t-il promis avec insistance.

De son côté, l’administrateur général de la centrale thermique de Kaloum a dit que ce sont les grandes pluies qui se sont abattues sur Conakry qui ont causé des perturbations sur les réseaux et qui font que certains quartiers n’ont pas le courant. « Mais, il faut savoir que cette période est la plus difficile comme ça été dit précédemment par monsieur le ministre. Les réalisations sont actuellement en phase avec les prévisions. Et, c’est le moment où on a le plus besoin d’énergie thermique afin de palier au manque d’énergie hydraulique», a-t-il signalé, précisant que tout va être résolu très bientôt.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Guineematin