L’examen d’entrée en 7ème année a été lancé sur toute l’étendue du territoire national ce lundi 19 juin 2017. L’école primaire Ratoma Konimodou, est le seul centre d’examen à avoir une candidate non voyante. Avant le lancement de l’épreuve de rédaction, mademoiselle Fanta Sacko, élève du centre Sogué de Taouyah, se dit confiante, rapporte un reporter de Guineematin.com, qui était sur les lieux.

C’est une candidate confiante qui a livré ses sentiments aux environs de 8 heures 45. « En fait, il n’y a pas de problèmes, je me suis préparée avant d’être là. J’avais bien suivi les cours en classe. Je suis prête et je crois que je vais avoir mon examen. Je travaille avec une tablette, c’est l’écriture en Braille et je suis habituée et c’est facile », a dit la candidate.

Pour monsieur Abdoul Karim Thiam, délégué du centre Ratoma Konimodou, interrogé juste après le lancement de l’épreuve de Rédaction « aucune fausse note n’a été enregistré ici. L’atmosphère est très bonne, tout se passe dans les règles de l’art, selon les règlements généraux des examens. Nous avons entretenu les surveillants en rappelant les consignes de travail. Nous avons aussi entretenu les candidats, les enfants. Et c’est le même mot d’ordre qui reste de mise : tolérance zéro », a dit monsieur Thiam.

Dans ce centre d’examen, c’est au total 422 candidats, dont 205 filles, repartis dans 15 salles de classes qui affrontent les épreuves. Le centre compte 30 surveillants, soit 2 par salle.

Selon le délégué du centre, les services de sécurité et de santé on été mis à contribution pour parer à toute éventualité.

L’épreuve de Rédaction porte sur l’importance pour un enfant de savoir lire. Il a été demandé aux candidats de développer leurs idées en cherchant à convaincre un des leurs amis qui ne semble pas appréhender cette importance.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17