Gaoual compagnie de la gendarmerieMamadou Bilo Bah, un jeune qui vivait jusque-là en Angola, est tombé dans les filets des forces de défense et de sécurité. Ce présumé bandit de grand chemin, a été arrêté par le concours des populations de Kakoni, où braquage, le samedi, 1er octobre, suivi d’une attaque en cascade de 7 magasins a été enregistré. Finalement, c’est dans le feu de l’action, que Bilo a été arrêté, armé de son arme à feu et après avoir blessé au moins une personne. 

Selon une source proche de l’enquête, le présumé bandit est arrivé dans des conditions lamentables à Gaoual, où il été hospitalisé, le lundi, 3 octobre. De l’hôpital, le malfrat, sera conduit devant les services de sécurité pour répondre aux questions.

Déjà, les informations fusent de partout. Des langues soutiennent que Bilo est un habitué des faits depuis l’Angola, où il est accusé d’être impliqué dans de nombreux cas d’assassinats.

Rapatrié en Guinée, le présumé délinquant est attribué également de nombreux cas de braquages, suivis parfois de perte en vie humaine. Mais, malgré son arrestation par les populations, des inquiétudes demeurent, comment se comportera la justice face à un tel présumé délinquant ? L’histoire de M. Camara, tué sur la route de Kindia-Télémilé et le meurtrier libéré en pleine journée, continue de hanter les esprits sur le comportement de certains magistrats du pays.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin