Une semaine après le début de la grève des enseignants, la tension est de plus en plus vice ce lundi 20 novembre 2017. La route du Niger est actuellement perturbée (10 heures 04) par des élèves sont les enseignants ont suivi le mot d’ordre d’ordre grève, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Des élèves ont barricadé le carrefour Constantin et allumé des pneus au milieu de la chaussée. Les automobilistes sont obligés de rebrousser chemin. Une épaisse fumée d dégage dss lieux. Quelques temps après, ce sont les forces de l’ordre qui sont intervenues. Deux pic up de la gendarmerie et de la police ont réussi à chasser les jeunes manifestants qui se sont repliés dans les quartiers. Les boutiques et magasins sont fermés.

Le proviseur du lycée Bonfi à dit au téléphone de Guineematin.com que  » des inconnus ont jeté des cailloux sur mon école alors que tout allait bien. J’ai été obligé de libérer les élèves » a expliqué monsieur Mory Condé

Nous y reviendrons !

Alpha Mamadou Diallo depuis le carrefour Constantin pour Guineematin.com

Facebook Comments