La résidence de l’Ambassadeur de l’Union européenne a refoulé du monde mardi 8 mai 2018, a constaté Guineematin surplace. C’était à l’occasion de la fête commémorative de la création de l’Union européenne qui fut fondée le 9 mai 1950 par la « Déclaration Schuman ». Robert Schuman, ministre français des affaires étrangères de l’époque avait proposé à l’Allemagne et à la France de gérer conjointement leurs ressources en charbon et en acier dans une organisation ouverte aux autres pays d’Europe (la CECA), pour mettre un terme à des milliers d’années de guerre.

La cérémonie, organisée un jour d’avance par rapport au 9 mai, a réuni plusieurs centaines de personnes dans la résidence de l’Ambassadeur avec une forte délégation gouvernementale (pas moins de six ministres) conduite par le ministre d’État, ministre de la Défense nationale le Dr Mohamed Diané.

On a noté également la présence du président de l’Assemblée nationale, Honorable Claude Kori Kondiano, le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, le vice-président de l’Institution Nationale Indépendante des droits de l’Homme (INIDH), Boubacar Yacine Diallo, le Médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana, ainsi que plusieurs commissaires de la CENI.

Dans son discours de circonstance, l’Ambassadeur, chef de la Délégation de l’Union européenne, M. Gerardus GIELEN, est revenu sur son bilan de quatre années passées en Guinée à la tête de la Délégation. Il a fait mention de plusieurs réalisations de son institution, citant comme exemples la construction de la route nationale Kissidougou – Guéckédou sur 63 km, la forte implication de l’Union européenne dans la riposte contre Ebola, la lutte contre la migration irrégulière, ainsi que différents appuis pour les réformes de l’État (sécurité, etc.).

M. Gielen a également évoqué le processus électoral, saluant les acquis et insistant sur la nécessité pour les futures échéances la publication détaillée par le CENI des résultats bureau de vote par bureau de vote. « Il y va de la crédibilité des résultats et leur acceptation par tous, gages de l’apaisement et de la consolidation de la démocratie » a-t-il conclu.

Dans son discours réponse, le ministre Diané a remercié l’Union européenne pour toutes ses actions en Guinée et a transmis les salutations et félicitations du président de la République, Prof. Alpha Condé, au président de la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker.

À rappeler que l’Union européenne a célébré la fête de l’Europe 2018 sous le thème de la culture, ce qui faisait un joli parallèle avec l’évènement Conakry Capitale Mondiale du livre qui s’est achevé en avril dernier.

Ibrahima Bah

Facebook Comments

Guineematin