pednLe Parti de l’Espoir pour le Développement national (PEDN) a tenu, ce samedi 24 août 2016, son assemblée générale hebdomadaire. Présidée par Hadja Sarangbé Condé, la séance d’aujourd’hui a été en grande partie consacrée au dialogue politique qui a commencé le jeudi dernier au palais du peuple, a constaté Guineematin.com au siège du PEDN, à Ratoma.

Parlant du dialogue politique, le responsable de la communication du PEDN, Faya François Bourouno, avait annoncé que le parti de Lansana Kouyaté n’irait pas au dialogue. Or, il participe bel et bien à ce dialogue ! Mamoudou Fofana, trésorier national du parti PEDN, a alors commencé par apporter des précisions sur cette contradiction. « Lorsque le responsable de la communication a annoncé ça, on n’avait pas reçu la lettre. C’est pourquoi, il a dit que le PEDN ne participera pas au dialogue, parce que le PEDN est un parti responsable. Il ne peut pas aller sans invitation. Nous sommes au 5ème dialogue. Et, le PEDN a toujours participé au dialogue. C’est pourquoi, il a fait cette déclaration », a-t-il souligné.

S’agissant des revendications que le PEDN dit vouloir défendre à ce dialogue, Mamoudou Fofana dit que ces revendications ont été mises dans un mémorandum depuis 2013. « Nous demandons l’applicabilité des accords du 20 août. Donc, la position du  PEDN, c’est d’appliquer ces accord », a-t-il souhaité.

Enfin, Mamoudou Fofana prévient que « si réellement on ne tient pas compte de nos revendications, on ne tient pas compte des accords du 20 août, on ne signera pas, parce qu’au finish, on va essayer de signer. Il faut que nous soyons rassurés qu’ils ont tenu compte de toutes nos revendications », a-t-il prévenu.

Kadiatou  Baldé pour Guineematin.com

Tél.: (00224) 620528554/664600100

 

Facebook Comments

Guineematin