Décédé le 05 novembre 2017, à Conakry des suites de maladie, le Colonel Cécé Celestin Balamou, gendarme à la retraite, membre du parti Union pour le progrès de la Guinée (Upg) et député à l’Assemblée nationale, a bénéficié de funérailles nationales, marquées par un symposium au Palais du peuple, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place ce lundi, 20 novembre 2017.

Présidée par le Président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano, cette cérémonie funèbre a été marquée par plusieurs interventions de ses compagnons de l’Upg, de l’Assemblée nationale et de la gendarmerie nationale.

Dr. Christian Sinata Touré, président de la commission communication de l’Assemblée nationale, premier des intervenants est revenu sur la vie du défunt, né à Yomou, au Sud de la Guinée, en 1946. Milicien d’abord, gendarme après, et officier a servie le pays en tant agent en uniforme au sein dans les forces de défense et de sécurité mais également comme administrateur territorial, en sa qualité de préfet à Yomou, Beyla, Gueckédou, Mandiana et Mali.

L’intervention de Dr. Christian Sinata Touré sera suivie de celle de maître Jean Alfred Mathos, le Président du parti, Upg de feu Jean Marie Doré, qu’il avait remplacé au Parlement. Jean Alfred Mathos, parlant du Colonel Cécé, a regretté « la disparition d’un sage qui apportait d’utiles conseils aux membres du parti ».

Les anciens députés Pr Thierno Aliou Baniré Diallo et Madeleine Théa, ont à leur tour ressorti les qualités humaines du défunt. « Le Colonel Balamou était un homme complet et profondément humain », ont–il souligné.

Au nom de la famille, Jean Pierre Balamou, jeune frère du défunt, précédé du porte-parole des enfants, a remercié les participants à ce symposium après avoir adressé sa profonde reconnaissance au président de la république, à l’Assemblée et à la gendarmerie nationale pour toutes les marques de compassion, de soutien et de sympathie depuis l’annonce du décès.

La cérémonie a été clôturée par la procession avant le départ du cortège pour Yomou où il doit être enterré dans son village natal de Féla, après les veillées funèbres traditionnelles pour la mémoire du défunt.

A rappeler que tous ces témoignages ont été relayés en direct par le reporter de Guineematin.com sur notre page Facebook.

Paix à l’âme du défunt, amen !

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments