Crimes du 28 septembre : une plainte contre le Gl. Sékouba Konaté

Sep 27, 2017

Les victimes de la répression sanglante du 29 septembre 2009 ont décidé de porter plainte contre le Général Sékouba Konaté, ancien ministre de la Défense Nationale et vice-président du CNDD pour « crime contre l’humanité » a appris Guineematin.com d’une source proche du dossier.

Lire

Conditions de détention de Toumba Diakité : ses avocats menacent de se retirer du dossier

Avr 13, 2017

Maître Paul Yomba Kourouma

Le collectif des avocats du commandant Aboubacar Diakité, alias Toumba, a animé ce jeudi 13 avril 2017 une conférence de presse à la maison commune des journalistes de Coléah. L’objectif était de faire une mise au point sur le dossier du 28 septembre, les conditions de détention de Toumba Diakité et les mesures envisagées par la défense, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Massacre du 28 septembre 2009 : une délégation de la FIDH chez Cellou Dalein

Sep 30, 2016

fidh-chez-cellou-daleinQuelques jours après la commémoration du 7ème anniversaire des événements du stade du 28 septembre 2009, le procès des responsables de cette tragédie tarde encore à se faire. C’est pour relancer ce dossier qu’une mission internationale de contact  de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH) est en séjour Guinée. La démarche vise à rencontrer les principaux acteurs de ce dossier et à « travailler sur la situation des Droits de l’Homme et en particulier sur les enjeux  liés à la vie démocratique, à la lutte contre l’impunité et au processus de réconciliation nationale ».

Lire

Inculpation de Moussa Dadis Camara : ces accusations paradoxales !

Juil 17, 2015

Captain Moussa Dadis Camara of Guinea walks with new Prime Minister Komara during arrival of Libya's President Gaddafi in Conakry airportDans un effort de communication pour essayer d’atténuer les accusations de poursuites « politiques » des anciens dirigeants de la Transition guinéenne, à la veille des élections, le ministère de la Justice a organisé une conférence de presse hier, jeudi 16 juillet 2015. A part la grande annonce- l’audition prochaine du général Sékouba Konaté et de tous les autres anciens responsables lors du massacre du 28 septembre 2009- l’objet de cette rencontre initiée par la justice guinéenne était d’expliquer le transport judiciaire de Ouagadougou (du 6 au 15 juillet 2015) qui a abouti à l’inculpation de l’ancien chef de la junte militaire Moussa Dadis Camara.

Lire

Crime du 28 septembre : Après Dadis Camara, son successeur, Sékouba Konaté sera auditionné

Juil 16, 2015

Dadis Camara et Sékouba Konaté-9-avril-2012C’est le ministre de la Justice, Maître Cheick Sako, qui a annoncé, lors d’une conférence de presse de ce jeudi 16 juillet 2015 que l’ancien président de la transition, Sékouba Konaté, va être entendu comme témoin (dans un premier temps) dans le dossier du 28 septembre 2009, alors qu’il était tout-puissant numéro 3 du CNDD et ministre de la Défense nationale.

Lire

Inculpation de Dadis CAMARA ou l’Instrumentalisation de la Justice

Juil 9, 2015
      Bah Oury 1er VP de l'UFDG

Bah Oury
1er VP de l’UFDG

(Par Bah Oury, Président du comité d’organisation de la manifestation du 28 septembre 2009 et Ancien Ministre de la Réconciliation Nationale)- Hier, à Ouagadougou, deux juges d’instruction et un procureur guinéens inculpent l’ancien chef de junte militaire du CNDD, le Capitaine Dadis CAMARA dans l’affaire du massacre du 28 septembre 2009.

Lire

« Le pouvoir à envoyé des juges chèrement payés pour inculper Dadis », FPDD

Juil 7, 2015

sékouba-dadis-1« L’alliance FPDD-UFDG fait très mal au pouvoir. Ils ne sont plus tranquilles. C’est pourquoi, ils ont envoyé des juges chèrement payés à Ouaga pour inculper le président Dadis », a dit Maxim Manimou, le porte parole des FPDD, le parti du capitaine Moussa Dadis Camara, dans l’émission « Espace Expression » de la radio Espace Fm, ce mardi 7 juillet 2015.

Lire

Déclaration de l’UFDG : « ceux qui sont morts le 28 Septembre sont morts pour la Guinée »

Sep 28, 2014

Cellou Dalein DialloCinq années se sont écoulées depuis   le massacre du 28 Septembre.  Mais rien ne peut obscurcir les souvenirs cruels de ce tragique jour où la nation entière a été  profondément mutilée. Dans un stade, un champ clos, 156 personnes tuées  par balles réelles  des forces de sécurité,  109 femmes violées, plus de 1000 personnes  blessées. Elles étaient là pour la Guinée,  pour l’amour de la patrie,  pour défendre la démocratie, pour notre liberté.

Lire

Massacre du 28 septembre 2009 : Nos compatriotes de Paris manifesteront le 28 septembre prochain contre l’impunité chronique en Guinée…

Sep 19, 2014

anniversaire du 28 septembre 209 en GuinéeGrande Manifestation des guinéens à Paris le dimanche 28 septembre 2014 pour dénoncer l’impunité chronique et la mauvaise gestion de notre pays. 

Les Organisations guinéennes des Droits de l’Homme de Paris appellent à une très grande mobilisation dans le cadre d’une manifestation pour réclamer JUSTICE aux victimes des crimes du 28 septembre 2009 commis dans le Stade du même nom.

Lire

‘’Massacre’’ de Waumey : que fera le gouvernement ?

Sep 19, 2014
Notre regretté Facely Camara, journaliste à Liberté Fm N'zérékoré

Notre regretté Facely Camara, journaliste à Liberté Fm N’zérékoré, paix à son âme, amen !

Jusqu’au soir d’hier, jeudi 18 septembre, ce n’étaient que des rumeurs. Mais, à 19 heures 45’ et à 20 heures, le ministre de la Communication et le Premier ministre ont rendu ces rumeurs ‘’officielles’’ ! Les ‘’otages’’ de Waumey ne sont plus en vie ! En plus des six noms déjà connus, le premier ministre, Mohamed Saïd Fofana, a ajouté le sous préfet de Waumey sur sa liste des victimes (et le fils de ce dernier sur la liste des deux portés disparus)…

Lire

Fodé Oussou sur le drame de Waumey : « Tous ces crimes, c’est parce qu’il n’y a jamais de justice ! Il faut que la communauté internationale nous vienne au secours…»

Sep 19, 2014

De son séjour français, le vice-président de l’UFDG ne rate aucune actualité du pays, surtout quand les événements sont graves, comme le cas de jeudi 18 septembre à N’zérékoré, précisément à Waumey d’où la mission gouvernementale a ramené sept corps… Pour Docteur Fodé Oussou Fofana, ce qui vient de se passer est très grave !

Lire