Cosa, manifestation, circulation Le manque d’électricité provoque des incidents un peu partout dans la capitale guinéenne. Après Dixinn OASIS avant le début du match, c’est le quartier Cosa qui s’énerve et qui exprime son exaspération après le coût de sifflet final, a appris Guineematin.com d’un jeune habitant.

Selon notre reporter, Mamadou Alpha Baldé qui est actuellement à Cosa, il y a des tirs un peu partout et c’est difficile de sortir à Cosa. Au-delà de ces tirs qui effraient, il y a une course-poursuite entre les jeunes manifestants et des agents des forces de l’ordre.

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin