Issagha SOW, PitaDans la préfecture de Pita, les responsables et militants de l’opposition ont bouclé leur marche pacifique de ce lundi 4 mai 2015 par un meeting où des discours ont été prononcés.

Les responsables de l’opposition républicaine ne regrettent pas la faiblesse de la mobilisation des militants lors de la marche pacifique qu’ils ont organisée avec succès ce lundi matin dans la commune urbaine de Pita, a appris Guineematin.com en direct du siège de l’UFDG.

Comme par le passé, les responsables des partis politiques de l’opposition républicaine évoluant dans la préfecture de Pita qui ont l’habitude d’adresser une lettre d’information aux autorités communales n’ont rencontré aucune difficulté à organiser de façon symbolique ce lundi la marche pacifique initiée par les leaders nationaux.

Plusieurs observateurs contactés par téléphone à Pita ont indiqué à Guineematin.com que la mobilisation de ce matin n’a pas atteint la qualité qui était escomptée par les organisateurs. Ces derniers, ont d’ailleurs abordé cette question lors du meeting de fin de manifestation tenu au siège de l’UFDG : « il n’y a pas eu grande mobilisation mais nous savons que Pita, c’est pour nous. Je prie Dieu que nous conservions ce leadership. Il ne faut pas minimiser ce que nous venons de faire ici. Le monde entier saura que Pita a organisée la marche demandé. Nous vous remercions sans limite pour avoir accepté de vous mobiliser malgré vos occupations multiples… », a lancé en substance le Secrétaire administratif de la fédération UFDG de Pita, Issagha SOW (sur la photo) que nous vous invitons à écouter ci-dessous.

Bob :

Nous avons pu recueillir ces propos au moment où un de nos correspondants a décroché notre appel téléphonique alors qu’il se trouvait au siège de l’UFDG pour suivre les discours officiels à la fin de la marche.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 622 269 551 & 660 11 35 15

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin