Exclusion lors de la mise en place du CES : la CNTG se dit prête à prouver « son innocence »

Hadja Rabiatou Serah Diallo, présidente du Conseil économique et socialAu cours d’une conférence de presse tenue hier, mercredi 2 septembre 2015, huit centrales syndicales dont l’ONSLG et la COSATREG, ont accusé la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) d’avoir joué la marionnette pour le gouvernement dans le cadre de la composition du Conseil Economique et Social, a appris Guineematin.

Au cours d’un bref entretien téléphonique avec Guineematin.com dans la matinée de ce jeudi 3 septembre 2015, Amadou Diallo, le secrétaire général de la CNTG, a démenti les affirmations de ses accusateurs, jurant tenir des preuves du contraire.

Comme on le sait, ces centrales ont exprimé hier leur mécontentement de la manière dont les récentes évaluations sociales se sont déroulées et dénoncé l’immixtion du gouvernement dans les affaires syndicales.

Les syndicalistes qui ont animé la conférence de presse d’hier ont surtout dénoncé leur totale exclusion du Conseil Economique et Social où la CNTG, seule, a neuf représentants…

Thierno Amadou Camara pour Guineematin.com

Tél. : +224 622 10 43 78  

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS