BokéLe candidat de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Elhadj Cellou Dalein Diallo continue sa tournée de campagne dans le pays profond. Après Kolia, Kolaboui et kamsar hier, lundi, c’est aujourd’hui le tour de la commune urbaine de Boké, de Sangaredi, Dabis et Malapouya de recevoir le chef de l’opposition guinéenne.

A Boké ville, dès le matin, la police a été éparpillée de la rentrée à la sortie de la ville (de Tamaransy à Tamakéné), a constaté Guineematin.com à travers son correspondant à Boké.

« Au niveau de chaque carrefour, il y a au moins trois (3) policiers », a confirmé à Guineematin.com le Commandant Betega, chargé de la sécurité de la ville pour la circonstance.

Toujours dans la matinée de ce mardi, Guineematin.com a constaté que dans le marché du centre ville, magasins et boutiques sont fermés. Seules des étalagistes et des marchandes de condiments avaient occupé les alentours du marché.

Par ailleurs, il faut rappeler que si ce n’était une forte implication de la mairie de Boké, on risquait d’assister ce mardi 6 Octobre 2015 à des violences entre militants du parti au pouvoir et ceux de l’UFDG. En fait, selon les informations confiées à Guineematin.com, l’arrivée de Cellou Dalein ici à Boké a coïncidé à un jour de campagne du RPG arc-en-ciel. Mais, vu la loi relative à ces genres de situation, le maire de Boké, le Professeur Ibrahima Barry, a réussi à convaincre le parti au pouvoir de reporter son programme pour demain, mercredi 7 octobre.

En ce moment, le champion de l’UFDG anime son meeting à Sangarédji où Docteur Fodé Oussou Fofana dénonce des magouilles qui auraient déjà commencé et contre lesquelles les opposants sont déterminés à se battre…

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 622 671 242 / 656 464 286

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin