Transfert des prisonniers : 3 camions militaires, 4 pick up et 2 camions de la CMIS

évasion à la prison civile de ConakrySelon des informations confiées à Guineematin.com, les autorités sécuritaires de la Guinée auraient procédé à un début de décantation au sein du plus grand centre pénitencier du pays. 

Ce sont d’abord des femmes qui ont été sorties de prison pour un transfert à travers quatre pick up de la CMIS. Puis, les hommes sur deux camions de la CMIS et trois camions militaires.

Pour le moment, Guineematin.com ne parvient pas à vérifier ces informations auprès de nos autorités, qui ne répondent pas à nos appels. Mais, nos sources indiquent que les prisonniers pourraient être gardés dans des endroits plus sécurisés dans la capitale, Conakry. Est-ce dans les camps militaires ?

A suivre !

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS