Damantang Albert Camara, porte parole du gouvernementL’investiture du président de la République, le Professeur Alpha Condé est prévue les 14 et 21 Décembre 2015 à Conakry. A moins de trois semaines de cet événement, le Gouvernement guinéen multiplie les efforts pour éviter tout désagrément et veiller à la sécurité des invités et à la population guinéenne qui assisterons à la cérémonie, a appris Guineematin.com de source officielle.

La lutte contre les attaques terroristes, enregistrées récemment à Paris (France) et à Bamako (Mali) ne sont pas écartées dans les dispositifs sécuritaires. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le ministre Damantang Albert Camara, porte Parole du Gouvernement, qui a accordé un entretien à un reporter de Guineematin.com, ce vendredi 27 novembre 2015.

« Dès l’instant que ça fait parti de l’actualité et que lorsqu’il y a des évènements majeurs la sécurité doit être renforcée. C’est ce que le président a fait en instruisant les services de sécurité de la République de Guinée de renforcer  un certain nombre de mesures de sécurité et en octroyant plus de moyens, bien entendu, beaucoup de ces mesures relèves de la discrétion puisqu’il faut éviter de donner toutes ses stratégies à celui qui pourrait se présenter comme un agresseur. Mais, les populations guinéennes doivent savoir que toutes les dispositions sont prises pour renforcer la surveillance du territoire et réagir en cas d’une agression quelconque. », a dit le ministre Damantang Albert Camara.

Pour une réussite de ces dispositions sécuritaires avant et pendant l’investiture du chef de l’Etat, le Gouvernement mise sur une meilleure coordination des services de sécurité et une meilleure communication, explique le porte parole du gouvernement.

«Sans doute, il y aura une réorganisation sécuritaire. En plus, il y a une meilleure communication, une meilleure coordination sécuritaire. Il va falloir multiplier les rencontres régulières, périodiques pour chaque fois échanger, croiser les informations pour  que tout le monde soit au même niveau d’information concernant les menaces éventuelles. Tous ceux-ci qui sont associés à un renforcement  du personnel chargé de surveiller les sites stratégiques doivent pouvoir être en contact suffisant pour contrôler toute attaque terroriste ».

Kolouba Koïvogui pour Guineematin.com

Tél. : 624 21 00 81

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin