Rechauffement climatique et prolifération des moustiques : la solution

 

ClimatIl n’est nul besoin d’expliquer cette relation quand on sait les conséquences du froid et de l’hiver sur le cycle de vie des insectes et en particulier les moustiques.

D’où en matière de santé publique le risque de mondialisation des endémies et épidémies transmises par ces vecteurs (Malaria, Dengue, West Nile virus, Chikungunya et bien d’autres maladies).

Un autre facteur de prolifération à prendre en compte est le projet de reforestation de la bande du sahel du Sénégal à Djibouti ; avec la constitution de nids d’insectes si aucune mesure visant à éradiquer le moustique n’est prise au préalable.

Aussi la plupart des animaux sous les zones tropicales sont porteurs de maladies transmises par ces buveurs de sang.

C’est, pour la Médico-sociale d’Afrique et du Monde une occasion de tirer la sonnette d’alarme pour inviter les décideurs de notre temps à soutenir notre projet d’éradication des moustiques comme solution à ce fléau.

Il est vrai que des efforts ont été consentis avec la mise sur le marché du vaccin anti-malaria en Avril 2015 et la distribution de moustiquaires imprégnées.

Toutefois l’approche complémentaire de notre projet utilisant les UV assure une meilleure efficacité pour la résolution de ce problème de santé publique.

Dr. Ngara Baldé

Tel : 07.82.43.68.68

[email protected]

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS