Conflit domanial à Koubia : la réaction du préfet de Labé

Commandant Mamadou Lamarana Diallo, préfet de LabéLe préfet de Labé, Commandant Mamadou Lamarana Diallo, a apporté sa version des faits dans le conflit domanial qui l’oppose à une famille de N’Dantari, dans la commune urbaine de Koubia, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la région. 

Interrogé sur le sujet dans l’émission ‘’Coup de Gueules’’ de BTA FM, le Commandant Mamadou Lamarana Diallo a expliqué ce lundi matin qu’il n’a jamais acheté le domaine qui abrite la station service de Koubia.

« C’est Monsieur Dansa Kanté alors préfet de Koubia qui a demandé aux ressortissants d’accompagner le développement local. Dans le même ordre idée, il m’a contacté pour me demander d’aider à faire fonctionner cette station. J’ai alors cherché à avoir des partenaires intéressés. Mais, en vain ! Quand j’ai été nommé préfet de Koubia en 2009, à la prise du pouvoir par le CNDD, je me suis intéressé à cette station qui ne fonctionnait pas. Lorsque j’ai appris que la station appartient à la préfecture, je me suis engagé à la restaurer avec plus de 400 millions de francs guinéens à titre privé. Les travaux de réhabilitation de cette station ont duré pendant presque 6 mois. La première citerne qui est allée à Koubia y a transporté 27 mille litres, à la grande satisfaction de la population locale » explique le préfet de Labé.

A en croire Commandant Mamadou Lamarana Diallo, c’est 4 mois après avoir rendu opérationnelle la station de Koubia qu’il a reçu un appel téléphonique de l’actuel porte-parole de la famille plaignante : « c’est un aventurier qui était au Sénégal. Il m’a appelé pour me demander si c’est moi le préfet de Koubia. Lorsque j’ai répondu par l’affirmative il m’a dit qu’il voulait juste me remercier et me féliciter pour ce que je suis entrain de faire dans le cadre du développement de Koubia. C’est là qu’il m’a dit qu’il est de N’Dantari. Quelques mois après, il est rentré à Koubia. Il est venu me trouver à la résidence pour me signifier que le domaine abritant la station service appartient à son grand-père. Je lui ai demandé de me présenter les dossiers qui attestent que la parcelle appartient à son grand-père. Tout en attirant son attention sur le fait que j’ai beaucoup investi dans le domaine en question. Il a promis alors de revenir avec les papiers. Mais, au-lieu des papiers, il est revenu, un mois après, avec des notables du village de N’Dantari qui sont venus remplir ma résidence. Ces notables m’ont prié de rendre la station à la famille de feu Thierno Alpha Oumar Diallo. J’ai répondu à cette délégation que la station appartient à l’Etat » ajoute le préfet de Labé.

Il semble que depuis cette visite des notables de N’Dantari, le Commandant Mamadou Lamarana Diallo exige à la famille des documents qui attestent le domaine n’appartient pas à la préfecture : « Elhadj Abdoul Gadiry Diallo brandi le décret portant restitution des biens saisis signé par le Colonel Lansana Conté après la prise du pouvoir par le CMRN. Je lui ai demandé alors pourquoi il attendu tout ce temps pour réclamer cette parcelle» rapporte le préfet de Labé qui révèle avoir appris de certains notables de Koubia que feu Thierno Alpha Oumar N’Dantari Diallo avait été recasé ailleurs.

Le préfet de Labé insiste, persiste et signe qu’il n’a pas racheté la parcelle pour mon fils : « je n’ai pas racheté cette parcelle pour mon fils. C’est archifaux. Il n’a qu’à montrer le papier qui atteste que le préfet a acheté la parcelle. J’ai demandé aux notables de Koubia d’examiner la situation. S’il est établi que la parcelle appartient à la famille de N’Dantari. Ils n’ont qu’à la restituer aux ayants droits. Tout ce que je sais, dans ces conditions, je vais démonter tout ce que j’ai installé là-bas. Je vais chercher à faire ça ailleurs » conclu-t-il.

Dossier à suivre !

Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com 

Téléphone : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 113 515

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS